13 films, 13 lieux, 13 clairs de lune…

/13 films, 13 lieux, 13 clairs de lune…

13 films, 13 lieux, 13 clairs de lune…

La dixième édition de « Cinéma au Clair de Lune » se déroule du 4 au 22 août 2010 dans la capitale. Non seulement vous pouvez assister gratuitement à des séances en plein-air, mais en plus ce cinéma d’été est itinérant! Initiée par le Forum des Images, la manifestation rendra hommage à Éric Rohmer, cinéaste disparu le 11 janvier dernier.

Toutes les séances démarrent à 21h30, soyez à l’heure! En cas de pluie, elles risquent d’être annulées. Enfin, certaines soirées sont fraîches, même en août… un petit vêtement est à prévoir. Les chaises sont réservées en priorité aux personnes âgées, prévoyez une couverture ou un tapis de sol.

[ad#adsense-taupe-468×60]

Voici la liste des sites et des films, accompagnés de petits commentaires personnels… Bon ciné !

Mercredi 4 août : LES NUITS DE LA PLEINE LUNE, de Éric Rohmer.
Square Louise-Michel – 18ème arrondissement.
Un bon cru rohmérien de la série « Comédies et proverbes » avec Pascale Ogier, Tchéky Karyo et Fabrice Luchini. Le film date de 1984 (les costumes en témoignent), mais il n’a pas pris une ride. Tchéky Karyo est touchant en homme délaissé.

Jeudi 5 août : A BOUT DE SOUFFLE, de Jean-Luc Godard.
Jardin des Champs-Elysées (Théâtre Marigny) – 8ème arrondissement.
Un des grands films de la Nouvelle vague, mi-polar mi-comédie sentimentale, à (re)découvrir pour la jeunesse des ses interprètes: la lumineuse Jean Seberg et Jean-Paul Belmondo. Plusieurs scènes sont devenues cultes dont celle de Jean Seberg vendant le Herald Tribune sur les Champs-Elysées.

Vendredi 6 août : LE PÉRIL JEUNE, de Cédric Klapisch.
Parc Montsouris – 14ème arrondissement.
Deuxième film de Klapisch, il met en scène une bande de copains des années lycée, déconneurs et sympathiques. Parmi les jeunes acteurs: Elodie Bouchez, Vincent Elbaz et Romain Duris.

Samedi 7 août : LA BÊTE HUMAINE, de Jean Renoir.
Parc André Citroën – 15ème arrondissement.
Immense film de Jean Renoir qui adapte Zola. Le cinéaste filme un thème qui lui est cher: la classe ouvrière exploitée et meurtrie. Entièrement tourné en décor naturel, la scène d’ouverture est mythique: la caméra, placée à l’avant de la locomotive, filme la ligne Paris Le Havre à toute vitesse. Après « La Grande Illusion », du même Renoir, Gabin confirme sa grande envergure. A voir absolument.

Dimanche 8 août : DIVA, de Jean-Jacques Beineix.
Jardins du Trocadéro- 16ème arrondissement.
Le premier film de Beinex a pris un petit coup de vieux… mais pas la voix de la cantatrice interprétant La Wally! Avec en toile de fond, la Tour Eiffel, c’est un film qui se laisse regarder.

Jeudi 12 août : QUASIMODO, de William Dieterle.
Place des Vosges- 4ème arrondissement.
C’est la version de 1939 du célèbre roman de Victor Hugo. Quasimodo est interprété ici par le grand Charles Laughton.

Vendredi 13 août : LILY AIME-MOI, de Maurice Dugowson.
Terrain de sport Ménilmontant- 11ème arrondissement.
Film peu connu avec Patrick Deweare, l’acteur culte des années 70.

Samedi 14 août : TWO DAYS IN PARIS, de Julie Delpy.
Parc de Choisy- 13ème arrondissement.
C’est un film très attachant de et avec Julie Delpy (avec aussi ses parents à la ville comme à l’écran). Quant au Parc de Choisy, c’est un lieu tranquille et excentré, peu connu des parisiens.

Dimanche 15 août : LE COUTURIER DE CES DAMES, de Jean Boyer.
Place de la Bourse- 2ème arrondissement.
Jamais vu ce film de 1956 qui met en scène Fernandel et l’explosive Suzy Delair. Mais il a l’air bien tentant, surtout dans le cadre de la Bourse voisine.

Jeudi 19 août : LES CHANSONS D’AMOUR, de Christophe Honoré.
Esplanade des Invalides- 7ème arrondissement.
Comédie musicale très réussie avec une belle brochette de comédiens: le fidèle Louis Garrel, les délicieuses Ludivine Sagnier, Chiara Mastroianni et Clotilde Hesme. A voir vraiment, le film est surprenant, même si on n’aime pas les comédies musicales.

Vendredi 20 août : TOMBÉS DU CIEL, de Philippe Lioret.
Place des Fêtes- 19ème arrondissement.
C’est un film peu connu de Philippe Lioret, réalisateur du militant « Welcome ». Un film poignant sur la situation des apatrides coincés dans les aéroports. C’est bien qu’il ressorte, car les sans-papiers sont malheureusement un thème toujours d’actualité.

Samedi 21 août : LA VIE DE CHÂTEAU, de Jean-Paul Rappeneau.
Pelouse de Reuilly- 12ème arrondissement.
Film drôle et léger, même s’il se passe durant la seconde Guerre Mondiale, qui permet au duo Deneuve-Noiret d’exécuter de belles prestations d’acteurs. Un classique de Rappeneau.

Dimanche 22 août : LA SCIENCE DES RÊVES, de Michel Gondry.
Place René Cassin- 1er arrondissement.
Pas (encore) vu ce film du prodigue Gondry… Mais on en a dit que du bien !

> Voir les photos des préparatifs du cinéma en plein-air

> Voir les autres actualités de cinéma


[ad#adsense-taupe-468×60]

2011-02-02T10:21:55+00:00 3 août 2010|

Laisser un commentaire