Il est l’un des cinémas mythiques du Quartier latin où plus de quarante cinémas étaient encore en activité dans les années 1960 et 1970. Dans la capitale de l’Art et Essai, le Saint-André-des-Arts possède une histoire aussi originale qu’attachante. Lancé le 27 octobre 1971 par un « jeune homme » de 37 ans, Roger Diamantis, le cinéma de la petite rue proche de la place Saint-Michel devient rapidement incontournable avec la projection d’œuvres souvent subversivee ou iconoclastes.

C’est grâce à Roger Diamantis, fils de restaurateurs grecs, que des cinéastes comme Alain Tanner, Ken Loach ou Wim Wenders – à l’affiche en exclusivité au Saint-André – sont révélés au public parisien. La Rencontre d’Alain Cavalier y a été projeté pendant une année entière! Mais le succès des salles de « Saint Roger » est bientôt contrarié par l’implantation au Quartier latin des grands circuits et par un accès de plus en plus difficile aux films d’auteurs.

Depuis le décès du maître des lieux en 2010, Dobrila Diamantis poursuit le travail de recherche de son mari en donnant la possibilité à des cinéastes en herbe, souvent autofinancés, d’être diffusés dans une vraie salle de cinéma. En juillet 2021, l’exploitant et distributeur Shellac ranime la flamme du Saint-André en conservant la philosophie de son fondateur.

Retrouvez le parcours de Roger Diamantis, un homme sensible et passionné par le 7è Art depuis l’enfance, ainsi que l’histoire d’un cinéma ancré dans un quartier parisien en mutation dans le nouvel ouvrage des auteurs du très remarqué Rytmann, l’aventure d’un exploitant de cinémas à Montparnasse.

Préface de Alain Cavalier.

Un homme, un quartier, une passion: le cinéma.

Soutenez la prévente – contreparties et frais de port offerts.

Achetez votre exemplaire directement sur le site de l’éditeur (frais de port 0,1 €).

Le Saint-André-des-Arts, désirs de cinéma depuis 1971.
Axel Huyghe & Arnaud Chapuy
Sous la direction de Claude Forest
Préface de Alain Cavalier
Octobre 2021, 96 pages.
Editions L’Harmattan
ISBN : 978-2-343-24116-6


Le Saint-André-des-Arts, désirs de cinéma depuis 1971

Le Saint-André-des-Arts, désirs de cinéma depuis 1971

Le Saint-André-des-Arts, désirs de cinéma depuis 1971

Le Saint-André-des-Arts, désirs de cinéma depuis 1971

Le Saint-André-des-Arts, désirs de cinéma depuis 1971

Le Saint-André-des-Arts, désirs de cinéma depuis 1971

Le Saint-André-des-Arts, désirs de cinéma depuis 1971

Le Saint-André-des-Arts, désirs de cinéma depuis 1971

Soutenez la prévente – contreparties et frais de port offerts.

Revue de presse:

Le Parisien
Auteur : Elodie Soulié
Edition du 2 octobre 2021

Lire l’article (édition numérique).

Lire l’article (édition papier)