Ancien cinéma Théâtre à Lorient

/Ancien cinéma Théâtre à Lorient

Ancien cinéma Théâtre à Lorient

Adresse: Cours de la Bôve à Lorient (Morbihan)
Détruit en 1943

Cette ancienne photographie permet de découvrir l’ancien théâtre de Lorient qui, comme beaucoup d’autres salles de spectacle, change de destination avec l’arrivée du cinématographe. C’est au début du XXème siècle que le cinématographe, né en 1895, bénéficiera de salles dédiées exclusivement au cinéma.  La photo du théâtre est datée d’avant la Première Guerre Mondiale, l’année 1912 plus précisément puisqu’on y aperçoit l’affiche du film italien Quo Vadis, réalisé par Enrico Guazzoni. La firme à la marguerite, Gaumont, exploitait alors ce beau bâtiment avec sa salle à l’italienne de plus de 400 fauteuils et construit en 1878 grâce à une campagne de souscription auprès d’habitants fortunés.

L’ancien théâtre de Lorient a été détruit par les bombardements alliés durant la Seconde Guerre Mondiale. Il est désormais remplacé par le Grand Théâtre de Lorient. inauguré en 2003.

2012-08-09T15:23:19+00:00 13 octobre 2010|

2 Commentaires

  1. Naturo 21 décembre 2016 à 14 h 15 min

    J’adore lire ou entendre des tranches de vie comme celle de votre grand mère. Je suis une grande amatrice de cinéma, j’en ai fait mon métier à une époque et passionnée d’histoire. Quelle honte que les guerres idiotes et inutiles causent tant de destruction y compris celle des bâtiments aussi magnifiques que celui là. Dommage pour Lorient qui compte désormais moults bâtiments moches que d’anciens et beaux comme cet ancien théâtre.

  2. Derrien 6 juin 2015 à 12 h 52 min

    Ma grand-mère Hélène Lacroix a travaillé comme pianiste dans ce cinéma. C’était avant-guerre. Elle accompagnait la projection des films muets au piano puis en passant des disques. Malheureusement, elle avait peu de souvenir des dizaines de films qu’elle a pu voir. Deux l’ont particulièrement marquée m’a-t-elle dit: « Le Miracle des loups », (1924) de Raymond Bernard et « Madame sans gène » avec Gloria Swanson.

Laisser un commentaire