45 ans: l’heure du bilan.

/45 ans: l’heure du bilan.

45 ans: l’heure du bilan.

45 ans, un film de Andrew Haigh

On vante souvent les « vieux couples » qui tiennent malgré les aléas de la vie à deux. Mais quand, au bout de quarante-cinq ans de mariage, on découvre que l’homme qu’on a aimé n’est pas tout à fait celui qu’on pensait connaître, on en vient à poser la question sur la vérité du couple.

Elle, c’est Kate (Charlotte Rampling) , qui finalise les préparatifs de l’anniversaire des quarante-cinq ans de mariage. Lui, c’est Geoff (Tom Courtenay) de quelques années son aîné. Lorsque Kate, qui a des faux airs de la Marie de « Sous le Sable » de François Ozon, va découvrir un secret concernant son époux, elle le vit comme un cataclysme. Plus qu’un échec de son couple, elle vit cet événement, pourtant ancien et antérieur à son union avec Geoff, comme une véritable trahison. Tout s’effondre dans la vie de Kate qui voit resurgir tous les sacrifices et les frustrations du couple.

Le très froid film d’Andrew Haigh emprunte aux codes du thriller (une lettre annonçant un événement, le décompte des jours jusqu’à la cérémonie, les révélations) pour aboutir à un dénouement totalement glaçant. Il nous révèle petit à petit les failles de ce couple qui, pourtant, aurait du vivre une vie apaisée en embrassant le troisième âge.

Les deux comédiens, Charlotte Rampling en tête, sont magnifiques de force et de sensibilité.

2016-02-29T15:20:54+00:00 29 février 2016|

Laisser un commentaire