Tintin et le capitaine Haddock sont embarqués dans une aventure rocambolesque suite à l’achat d’une maquette de la « Licorne », navire royal commandé par l’ailleul du capitaine…

La version tant attendue du « Tintin » de Steven Spielberg débarque enfin sur les écrans: et c’est une belle surprise graphique (il est tourné en motion capture) et scénaristique (il compile deux albums d’Hergé: « Le Secret de la Licorne » et vaguement « Les Crabe aux Pinces d’or ») que nous offre le maître du 7ème Art. Les décors et l’univers d’Hergé, fidèlement reconstitué avec une touche d’onirisme, sont bluffants. Parfois, le film déraille (en particulier lors d’une scène au Maroc: on n’est plus dans Tintin) et s’éloigne non seulement de la bande-dessinée mais de l’univers d’Hergé

Que dire de plus? Pas grand chose! Un bon spectacle – d’ailleurs davantage orienté pour les enfants que les adultes – que les tintinophiles ne retrouveront pas forcément à leur goût.