Les frères Coen n’en finissent pas de nous régaler avec des films aussi talentueux et jubilatoires les uns que les autres. Après l’excellent « A Serious man », qui voyait un héros ordinaire de l’Amérique profonde et de la communauté juive d’après-guerre, ils nous proposent un western classique et drôle à la fois.

Mattie Ross, 14 ans, veut venger la mort de son père tué par un bandit au nom de Tom Chaney. Elle fait appel au marshall Rooster Cogburn (Jeff Bridges), bonhomme alcoolique et rustre… Rejoint par un marshall texan (Matt Damon), le trio se met à la recherche du criminel.

Ce qui détonne d’abord dans True Grit, c’est l’humour: l’excellent Jeff Bridges (Rooster Cogburn), entre injures et grossièretés, est hilarant. A l’opposé de son personnage, le propret LaBoeuf, compagnon de route de l’improbable duo, n’est pas en reste. Hailee Steinfeld, dans le rôle de la jeune Mattie Ross, entre naïveté et impertinence, est la révélation de ce western.

Le Far-West est fidèlement reconstitué avec ses villes poussiéreuses, ses paysages, ses « gueules » (depuis les avocats du tribunal, en passant par les marchands de chevaux et les bandits). La réalisation, impeccable, laisse des images mémorables, notamment la scène filmée de nuit du guet-apens autour d’une cabane de trappeur.

Bref, le nouvel opus des frères Coen vaut le détour !

Voir les autres critiques de films

Ci-dessus: Jeff Bridges et Matt Damon, deux marshalls, deux méthodes…

Ci-dessus: Jeff Bridges dans un moment d’anthologie, ou comment viser quand on est ivre mort….

Ci-dessus: Hailee Steinfeld, touchante, impertinente, obstinée.