Exposition: « Nos cinémas de quartier » autour du Louxor.

/Exposition: « Nos cinémas de quartier » autour du Louxor.

Exposition: « Nos cinémas de quartier » autour du Louxor.

 

La réouverture du cinéma le Louxor dans le quartier Barbès à Paris, suscite une réelle émulation chez les habitants du quartier, les cinéphiles et les amoureux de Paris. L’exposition « Nos cinémas de quartier », organisée par l’association Paris-Louxor, a été inaugurée le 25 avril 2013 par le Maire du 18ème arrondissement de Paris, M. Daniel Vaillant.

Près de 450 personnes ont répondu à l’appel et ont découvert cet événement participatif: l’association a recueilli les témoignages de nombreux habitants des quartiers partant de Barbès jusqu’à la place de Clichy, où quelques 111 salles de cinéma émaillaient cet axe! Des documents, souvent inédits, des photographies d’hier et d’aujourd’hui et des installations vidéo illustrent cette belle exposition autour du et des cinéma(s). On pense bien sûr au Gaumont Palace avec sa salle démesurée. On découvrira surtout une kyrielle de petits cinémas, aux enseignes parfois exotiques, qui animaient les 9ème, 10ème et 18ème arrondissements: le Scarlett, le Lynx, le Mexico, le Delta, l’Eldorado…

Après l’inauguration du Louxor par Bertrand Delanoë le 17 avril 2013, l’exposition « Nos cinémas de quartier » est le prolongement vivant et éclairant sur la place du 7ème art dans cette partie du Paris populaire.

Les sympathiques membres de l’association Paris-Louxor ont accueilli les visiteurs de cette soirée unique qui a débuté par les discours de Daniel Vaillant, lui-même ancien spectateur des salles du quartier, et de Laurent Laborie, président de l’association Paris-Louxor. L’architecte de la restructuration du Louxor Philippe Pumain, les exploitants actuels du Louxor Carole Scotta et Emmanuel Papillon, le photographe Jean-François Chaput, le comédien Zinédine Soualem, l’ancien rédacteur en chef des Cahiers du Cinéma Alain Bergala et le réalisateur Romain Goupil étaient de la fête.

Exposition « Nos cinémas de quartier »
Mairie du 18eme à Paris
Du 25 avril au 25 mai 2013
Entrée libre

Ci-dessus: l’entrée de l’exposition « Nos cinémas de quartier » sous la verrière de la Mairie du 18ème.

Ci-dessus: Daniel Vaillant, Maire du 18ème, entame son discours inaugural suivi par celui de Laurent Laborie, président de Paris-Louxor (à gauche)

Ci-dessus: l’exposition s’articule autour de l’axe Barbès – Place de Clichy où un grand nombre de salles de cinéma animaient la vie du boulevard.

Ci-dessus: une photo, un historique et un témoignage d’un habitant du quartier illustrent chaque salle mise en avant.

Ci-dessus: les photos et les films de Jean-François Chaput sont des documents historiques précieux.

Ci-dessus: le clou de l’exposition est une maquette du Louxor.

Pour prolonger cet article:

> Cinéma Le Louxor (historique et photos)

> Le Louxor en chantier (photos avant la rénovation)

> L’inauguration du Louxor par Bertrand Delanoë

> Interview du photographe Jean-François Chaput sur les salles de cinémas disparues

> J’ai connu le Gaumont Palace (interview)

2017-02-24T15:50:49+00:00 26 avril 2013|

3 Commentaires

  1. PARIS-LOUXOR 9 septembre 2013 à 18 h 27 min

    Cher Claude Guilhem, la maquette du Gaumont Palace était prévue dans la scénographie de l’exposition, malheureusement nous n’avons pu joindre son propriétaire à temps. Toutefois, celle-ci avait été présentée il y a quelques années par la Mairie du 18e dans le cadre de la fête des vendanges consacrée au cinéma. La maquette du Louxor était, elle, totalement inédite. Merci de votre intérêt, cordialement
    L’équipe de PARIS-LOUXOR

  2. Claude Guilhem 30 avril 2013 à 17 h 49 min

    Voilà qui semble réussi et très interressant ; dommage que je n’ai rien à faire à Paris ces temps-ci.
    La fameuse maquette de feu le Gaumont-Palace de la place Clichy aurait eu sa place en ces lieux !

    Cordialement

  3. Nico 26 avril 2013 à 16 h 05 min

    Très belle expo, avec du beau monde, une plongée dans le Paris d’autrefois, où les salles de cinéma étaient aussi nombreuses que les boulangeries !

Laisser un commentaire