Événement: le cinéma Louxor rouvre ses portes.

/Événement: le cinéma Louxor rouvre ses portes.

Événement: le cinéma Louxor rouvre ses portes.

Les affiches sur les murs de la capitale annoncent la nouvelle tant attendue: la renaissance du mythique cinéma du carrefour Barbès: Le Louxor. Les parisiens ont trop longtemps vu ce beau bâtiment, édifié en 1921, muré et dans un état d’abandon inquiétant. En effet, au début des années 1980 et en pleine hémorragie des fermetures des cinémas de quartier, le Louxor-Pathé avait tiré le rideau de sa vaste salle aux influences néo-égyptiennes. Le lieu fut alors investi – et saccagé – par une boîte de nuit avant d’être totalement laissé en friche.

La Mairie de Paris, soucieuse de ce patrimoine unique et sensibilisée par les associations de quartier, rachète le Louxor en 2003. Le projet prend forme: le lieu redeviendra un cinéma, doté de deux salles supplémentaires en sous-sol. Après de longs mois de travaux dirigés par l’architecte Philippe Pumain, respectant les moindres détails de la décoration avec ses hiéroglyphes, ses vitraux, ses mosaïques de fleurs de lotus et ses colonnes, tout en mettant aux normes actuelles le cinéma, le Louxor retrouve ses éclats d’antan dans un quartier trop souvent délaissé par les parisiens.

Le Louxor, à l’intersection des trois arrondissements de l’est parisien (9ème, 10ème et 18ème), peut de nouveau accueillir les habitants en manque de cinémas dans sa vaste salle. Dotée de deux balcons et d’une capacité de 340 fauteuils, elle porte le nom du cinéaste égyptien Youssef Chahine. Les deux autres salles de 140 et 74 fauteuils complètent une programmation tournée à la fois vers le grand public et vers l’Art et Essai. Les trois gérants, Carole Scotta, Emmanuel Papillon et Martin Bidou, qui tiennent également les rennes du Max Linder Panorama et du Nouvel Odéon insistent sur la vocation de cinéma de quartier du Louxor.

Inauguration du Louxor: le 17 avril 2013 (voir les photos)
Ouverture du cinéma au public: le 18 avril 2013


LES ÉVÉNEMENTS LIÉS A LA RÉOUVERTURE DU CINÉMA LOUXOR:

Exposition « Nos cinémas de quartier »
Mairie du 18e arrondissement
Du 25 avril au 25 mai 2013
Entrée libre
Salles-cinema.com soutient activement cette exposition participative organisée par l’association Paris-Louxor. Depuis le carrefour Barbès (avec le Louxor) jusqu’à la Place Clichy (avec le Wepler et le feu Gaumont-Palace), plus d’une centaine de salles de quartier émaillaient cet axe d’un Paris populaire et gouailleur. Le photographe Jean-François Chaput y présentera ses clichés.

> Voir les photos de l’exposition « Nos cinémas de quartier », inaugurée par Daniel Vaillant, maire du 18e arrondissement.

Exposition « Le Louxor-Palais du cinéma »
Mairie du 10e arrondissement
Du 25 mars au 25 mai 2013
De 8h30 à 17h du lundi au mercredi et le vendredi, jusqu’à 19h30 le jeudi.
Entrée libre
L’exposition organisée par l’association Les Amis du Louxor retrace le patrimoine historique, architectural et cinématographique que représente le Louxor. Les photos de Jean-François Chaput, avec le Louxor avant sa fermeture, y sont exposées.

Sur le même thème:

> L’inauguration du Louxor par Bertrand Delanoë

> Le Louxor en chantier: visite en photos du cinéma au début des travaux.

> Le cinéma Louxor: photos et historique.

> Vivre ensemble le cinéma: interview de Laurent Laborie, président de l’association Paris-Louxor.

> Le photographe Jean-François Chaput raconte son travail sur les salles de cinéma.

2013-12-06T14:11:43+00:00 7 avril 2013|

2 Commentaires

  1. Dadda 12 avril 2013 à 8 h 59 min

    J’ai connu cette salle en 1969 /70 depuis je passe devant et chaque fois je sens une grande nostalgie. J’y est vu un film égyptien et j’ai toujours espéré qu’un jour quelqu’un relancera cette belle salle qui fait partie de notre patrimoine parisien. Merci à la Mairie de Paris. Je souhaite qu’on y projettera aussi des films arabes.

  2. Nico 10 avril 2013 à 15 h 27 min

    Le Louxor à Paris, c’est un peu comme si on construisait la Tour Eiffel au Caire!
    Bravo pour cette renaissance d’un chef d’oeuvre architectural Art Deco, qui embellit le quartier Barbes et ses boutiques brûlées.

Laisser un commentaire