Au sommet d’une montagne colombienne, un groupe d’adolescents fait l’apprentissage de la lutte révolutionnaire. Autour de leur capitaine, un petit homme autoritaire et musculeux, la petite communauté s’entraîne à la survie au cœur d’une nature rude. La noble mission qui leur est confiée et a surveillance d’un trophée volé à l’ennemi: doctora, une otage américaine.

Cette hypnotique oeuvre d’Alejandro Landes entraîne le spectateur vers une somptueuse et terrifiante descente aux enfers, depuis le sommet d’une montagne vers la jungle colombienne bordée par un fleuve tempétueux. Entre révolte et émois amoureux, le groupe d’adolescent se déchire lorsque le chef disparaît et que l’ennemi invisible se rapproche.

Accompagné d’une étrange musique électronique de Mica Levi, compositrice de « Under the skin« , « Monos » passionne autant par son récit initiatique que par la beauté majestueuse et oppressante de se la nature. Passionnant, troublant, sensuel, le cinéaste revisite les grands films où la folie et la tyrannie triomphent, « Aguirre« , Apocalypse now » ou « Sa Majesté des mouches ».