L'armée du crime

Belle évocation par Robert Guédiguian d’un pan de la résistance à l’occupant nazi durant la dernière guerre mondiale. Ce groupe de résistants, mené par Manouchian, préconisait la terreur et l’assassinat de soldats allemands. Et provoquait par ces actes terroristes l’assassinat de prisonniers français par les nazis. C’est tout le dilemme de ces actes de résistance par des personnalités marginalisées (arméniens, juifs, polonais) et tant épris des idéaux de la République que le cinéaste soulève avec finesse. Simon Abkarian, comme toujours, occupe toute la place de l’écran par sa présence imposante.