Élève libre

Après le très bon « Nue Propriété », Joachim Lafosse confirme son goût pour les atmosphères troubles. « Élève libre » est, sans voyeurisme aucun, une fine réflexion sur le désir et les transgressions d’un adolescent manipulé par des adultes libertins (attachant trio mené par Jonathan Zaccaï). Après un début un peu trop ralenti, on passe d’un récit savoureux initiatique à une manipulation masquée, et c’est plutôt bien vu. Le réalisateur décrit avec beaucoup de sensibilité les émois amoureux des deux jeunes adolescents (le garçon est joué par le prometteur Jonas Bloquet). Dérangeant, parce que le film de Lafosse amène à une réflexion sur la sexualité et son libre arbitre.

Voir les autres critiques de films