Cro Man: la préhistoire en pâte à modeler.

/Cro Man: la préhistoire en pâte à modeler.

Cro Man: la préhistoire en pâte à modeler.

Nick Park revient sur le grand écran, mais cette fois-ci sans Wallace et Gromit. Il est vrai qu’on s’était terriblement attaché aux deux compères inventeurs dans les moyens et longs-métrages « Rasé de près » en 1995 puis « Le mystère du Lapin-Garou » en 2005 et enfin « Sacré pétrin » en 2008.

Aujourd’hui, c’est Dug le héros de cette nouvelle aventure en pâte à modeler. Jeune homme de la préhistoire, Dug et son tordant cochon domestique Crochon, vont s’élever contre un potentat d’une contrée voisine, le grotesque Lord Noze. Ce dictateur sans pitié accepte toutefois qu’une victoire au football puisse rendre à Dug et à ses amis leur territoire annexé et la liberté.

Hilarant, ce long-métrage surfe volontiers sur les anachronismes et accumule les situations cocasses. On pense d’ailleurs aux premières aventures d’Astérix dans « Cro man », avec en supplément cet humour anglais irrésistible.

Moins artisanal que les aventures de « Wallace et Gromit », cette nouvelle réalisation de Nick Park, orientée vers un plus large public, n’en demeure pas moins un spectacle convivial pour petits et grands, loin des grosses machines d’animation américaines.

2018-02-16T10:25:49+00:00 16 février 2018|

Laisser un commentaire