El Presidente: plus blanc que Blanco.

/El Presidente: plus blanc que Blanco.

El Presidente: plus blanc que Blanco.

Hernán Blanco est le nouveau président d’Argentine. Celui qui incarne « le président ordinaire » (sic) et a mené sa campagne sur l’image d’un homme probe rejoint au Chili le sommet rassemblant les chefs d’état latino-américains en vue de l’exploitation des hydrocarbures sur le continent.

Dans le complexe hôtelier construit à 3000 mètres d’altitude qui rassemble les délégations, le président Blanco est rattrapé par une vieille affaire de corruption…

Hernán Blanco, c’est Ricardo Darin qui l’incarne. Le mémorable acteur de « El Aura » et « Carancho » est parfait en président aux multiples facettes. Accompagné d’une cour de conseillers et de gardes du corps, le président va devoir recourir aux bonnes vieilles méthodes pour étouffer le scandale. Tout en maniant la diplomatie d’une main de maître et asseoir l’Argentine dans la table des négociations.

« El Presidente » n’est pas seulement un film politique, c’est également un thriller psychologique doublé du portrait d’un homme politique pas si « blanc que Blanco » et prêt à tout pour garder son fauteuil.

Malgré une intrigue un peu tortueuse, Santiago Mitre décrit avec subtilité les intrigues et les jeux politiques du « Presidente ».

2018-01-21T16:51:10+00:00 21 janvier 2018|

Laisser un commentaire