L’Homme fidèle: trois coeurs.

/L’Homme fidèle: trois coeurs.

L’Homme fidèle: trois coeurs.

Trois cœurs battent dans un quartier du XVIème arrondissement parisien, à quelques pas du musée Marmottan: Abel (Louis Garrel) est épris de la belle Marianne (Laetitia Casta) depuis deux ans jusqu’à ce qu’un événement les sépare. Arrive alors dans la vie de l’homme délaissé, la jeune Ève (Lily-Rose Depp)…

Ce trio amoureux, imaginé par Louis Garrel et l’immense Jean-Claude Carrière, évoque inévitablement les jeux amoureux des films d’Eric Rohmer: des cœurs qui se font et se défont, des expériences amoureuses jamais accomplies, un beau phrasé… Avec légèreté et humour, on assiste aux heurs et malheurs d’Abel, jouet sentimental et objet fantasmatique de ces dames, interprété par le fringuant Louis Garrel. Tel dans la Carte du Tendre, Abel devra surmonter maintes épreuves afin de reconquérir Marianne, la femme de sa vie.

Sur une musique de Philippe Sarde, un autre grand maître du cinéma, l’acteur-réalisateur réussit une comédie pleine de finesse et de rebondissements. Délicieux, coquin, savoureux: « L’Homme fidèle » se déguste comme une gourmandise surtout lorsque Laetitia Casta, excellente interprète à la beauté lumineuse, incarne un rôle qui lui sied à merveille.

2019-01-04T17:03:06+00:00 3 janvier 2019|

Un commentaire

  1. Jean-Charles 4 janvier 2019 à 17 h 06 min

    C’est un film léger, jamais vulgaire: ouf! Enfin une comédie française avec une écriture…

Laisser un commentaire