Ancien cinéma Ariel à Toulon

/Ancien cinéma Ariel à Toulon

Ancien cinéma Ariel à Toulon

Adresse: 6 rue François Fabié à Toulon (Var)
Nombre de salles: 6
Construction: 1974
Fermeture définitive en 2010

Dans les années 1970, la mode était aux multisalles: l’Ariel, proche du boulevard de Strasbourg, inaugurait cette nouvelle ère des cinémas qui abritaient plusieurs salles et permettaient donc aux spectateurs d’assister à un large choix de films toutes les semaines. Ces cinémas de centre-ville étaient en quelque sorte précurseurs des actuels multiplexes, souvent implantés à la périphérie des villes.

L’Ariel et ses six salles atteignaient une capacité totale de 985 fauteuils. Il aura enchanté des générations de spectateurs dans un bâtiment à la forme cubique, typique des années 1970, et tout en béton. Il animait ce quartier de Toulon, tout comme un autre cinéma situé juste en face et également disparu: le Raimu.

L’ancien cinéma est aujourd’hui voué à la destruction pour laisser la place à un immeuble de bureaux.

Ci-dessus: malgré une politique tarifaire attractive à 4 € la séance, l’Ariel a fermé ses portes.

Ci-dessus: immense cube en béton d’une hauteur d’un immeuble de quatre étage, l’Ariel est représentatif d’une architecture des cinémas des années 1970.

2012-08-09T15:21:12+00:00 18 juin 2011|

3 Commentaires

  1. Paul 7 juin 2014 à 17 h 52 min

    Une hypothèse possible pour expliquer cette fermeture serait les travaux du tube sud (sens Marseille-Nice) du tunnel de Toulon. En effet, ce tube (entré en service en début d’année 2014) passe juste en dessous des blocs d’immeubles dont fait partie celui qui abrite le cinéma.

    Et les travaux avaient provoqué des dommages dans des immeubles d’habitation situés à proximité (murs fissurés notamment, ce qui avait provoqué des inquiétudes chez les habitants des immeubles) vers 2008/2009 et il est possible que cette zone de la ville ait été désertée à cause de cette assez mauvaise publicité. Cela, plus un assez mauvais emplacement (en haut d’une rue à sens unique), peu de parkings alentour en dehors du parking Peiresc (un Vinci, donc payant, comme Liberté et Place d’Armes – sinon, c’est dans une ruelle où on n’aurait pas envie de trainer le soir et c’est là aussi payant).

    Certes, le Pathé Liberté et le Royal (plus le Royal peut-être, situé au milieu d’un sens unique) ont les mêmes inconvénients de parkings payants, mais eux sont plus visibles (l’entrée du Liberté est sur le Boulevard de Strasbourg et le Royal a des commerces, des restos à proximité) et n’ont pas eu les travaux du tunnel.

    Bref, je pense que les facteurs parkings et emplacement ont du joué en défaveur de l’Ariel à un moment – et cela, couplé à un nouveau Pathé Liberté flambant neuf (inauguré en 2003, alors que l’Ariel est quand même assez ancien) qui en plus saute aux yeux quand on passe devant (suffit de passer vers la Place de la Liberté, on voit que lui) plus ensuite les travaux du tunnel qui passaient juste sous l’immeuble, je pense qu’une combinaison de facteurs a du conduire à une lente désertification du cinéma jusqu’à ce que la fermeture s’impose.

    Cela dit, tout ça n’est qu’une hypothèse que j’émets, et peut-être le(s) gérant(s) a/ont eu d’autres problèmes à coté qui ont conduit à cette triste fin.

  2. Paul 29 août 2013 à 11 h 41 min

    Bonjour,
    je recherche des informations et des photos sur ce cinéma, ainsi que sur le cinéma Le Royal de Toulon.

    Merci d’avance.

    Paul

  3. dp83/47/xd/lf4 1 mars 2013 à 3 h 44 min

    J’aimerais connaitre la cause de fermeture de ce cinéma ? Depuis ça fermeture j’ai trouvé un accès assez simple pour accéder a l’intérieur du cinémas, vous ne vous imaginez pas a quel point je met le carnage dedans mdr c’est trop d’la patate ! Tout est completement peter ! Les écran arracher, les siège casser, les porte en verre exploser etc..
    Bref pourquoi a t-il fermé ? 🙁

Laisser un commentaire