Adresse: 9, cours Georges Clemenceau à Bordeaux (Gironde)
Nombre de salles: 10
Fermeture définitive et destruction

C’est en lieu et place de l’Auditorium de Bordeaux que s’élevait l’une des salles les plus emblématiques de Bordeaux, le Gaumont-Olympia, un grand cinéma qui prit ensuite le nom de Gaumont Bordeaux.

Bordeaux est avec Lyon et Paris l’une des premières villes de France à découvrir le cinématographe des Frères Lumière. En 1910, la salle de l’Alhambra de la rue d’Alzon projette des films Gaumont puis le Théâtre Français (aujourd’hui le CGR Le Français).

La société à la marguerite achète en 1922 l’Olympia, une magnifique salle de 1548 places idéalement placée cours Georges Clémenceau. L’Olympia sera transformé et modernisé en 1939 et en 1947 puis remis à neuf en 1952 et en 1966. L’Olympia devient le Gaumont-Bordeaux en 1973, sa salle unique est transformée en quatre salles de 720, 397, 190 et 191 fauteuils).

Le 14 septembre 1978, Madame Chaban-Delmas devient la marraine du Gaumont Bordeaux qui inaugure, sous la houlette de son mari et maire Jacques Chaban-Delmas le nouveau complexe de sept salles (720, 400, 190, 190, 400, 120 et 110 fauteuils). Le Gaumont atteint dix écrans, dont deux salles sous le label Gaumont-Rama, quelques années plus tard.

Gaumont décide de fermer son complexe du centre-ville en 2002 et d’ouvrir à Talence, ville universitaire de Bordeaux, un multiplexe sans âme. Un choix peu heureux alors que le centre de Bordeaux jouit aujourd’hui d’une attractivité inégalée.

Capacité du Gaumont Bordeaux en 1989, quelques années avant sa fermeture:

Salle 1 Gaumont-Rama – Salle Marilyn Monroe: 667 fauteuils
Salle 2 Gaumont-Rama – Salle Romy Schneider: 390 fauteuils
Salle 3 – Salle Ingrid Bergman: 346 fauteuils
Salle 4 – Salle Simone Signoret: 191 fauteuils
Salle 5 – Salle Martine Carol: 170 fauteuils
Salle 6 – Salle Rita Hayworth: 169 fauteuils
Salle 7 – Salle Judy Garland: 143 fauteuils
Salle 8 – Salle Louise Brooks: 96 fauteuils
Salle 9 – Salle Anna Magnani: 89 fauteuils
Salle 10 – Salle Musidora: 89 fauteuils

Photos: collection particulière.

Ancien cinéma Gaumont-Olympia à Bordeaux

Ci-dessus: la salle unique de l’Olympia-Gaumont en 1932.

Ancien cinéma Gaumont-Olympia à Bordeaux

Ci-dessus: la salle unique réaménagée de l’Olympia-Gaumont en 1952.

Ancien cinéma Gaumont-Olympia à Bordeaux

Ci-dessus: la façade du Gaumont en 1952 avec à l’affiche « Les Belles de Nuit » de René Clair.

Ancien cinéma Gaumont-Olympia à Bordeaux

Ci-dessus: la façade du Gaumont en 1953 avec à l’affiche « Si Versailles m’était conté » de Sacha Guitry.

Ancien cinéma Gaumont-Olympia à Bordeaux

Ci-dessus: la grande salle du Gaumont-Bordeaux en 1973.

Ancien cinéma Gaumont-Olympia à Bordeaux

Ci-dessus: la salle Gaumont-Rama (667 fauteuils) du Gaumont Bordeaux en 1989.