Exposition: Henri Langlois à la Cinémathèque française.

/Exposition: Henri Langlois à la Cinémathèque française.

Exposition: Henri Langlois à la Cinémathèque française.

« Je pense cinéma, je vois cinéma, mon imagination est cinéma » déclarait Henri Langlois (1914-1977) dont on fête en cette année 2014 le centenaire de sa naissance. Le co-fondateur de la Cinémathèque française fait justement l’objet d’une belle exposition à Paris dans l’institution même qu’il a créée avec ses compagnons Georges Franju et Jean Mitry.

« Henri Langlois a donné chaque vingt-quatrième seconde de sa vie pour sortir toutes ces voix de leurs nuits silencieuses, pour les projeter dans le ciel blanc du seul musée où se rejoignent enfin le réel et l’imaginaire. » a écrit Jean-Luc Godard.

L’exposition temporaire qui se tient au cinquième étage de la Cinémathèque française, magnifique bâtiment imaginé par Frank Gehry dans le 12ème arrondissement parisien, retrace la genèse de ce pionnier de la conservation et de la restauration des films de cinéma. En 1936, le trio de passionnés du 7ème Art inaugure un an après un Ciné-Club un musée du cinéma et une salle situés à Paris. Langlois récolte tant qu’il le peut de nombreuses bobines de films en celluloïd et des objets (programmes, costumes, affiches) pour constituer un fonds exceptionnel sur le cinéma.

Trublion iconoclaste, André Malraux le destitue de ses fonctions en 1968: c’est « L’Affaire Langlois » qui émeut et rassemble la grande famille du cinéma. Langlois sera finalement réintégré à la tête de l’institution.

Glouton du cinéma, Langlois a cultivé les amitiés avec de nombreux artistes. L’exposition montre ainsi sa correspondance avec les cinéastes de toutes les générations, des clichés avec Charles Chaplin, Michel Simon, Alfred Hitchcock ainsi que des épreuves d’artistes comme Matisse, Chagall, Picasso ou Vasarely pour le logo du Musée du Cinéma.

Le musée imaginaire d’Henri Langlois
Exposition – jusqu’au 03 août 2014
Lundi, mercredi à samedi 12h-19h
Dimanche 10h-20h
Nocturne le jeudi jusqu’à 22h.
Fermeture le mardi

Ci-dessus: Henri Langlois devant le Musée du Cinéma inauguré le 14 juin 1972 au Palais de Chaillot.

Ci-dessus: Affiche des expositions « Naissance du cinéma : Plateau — Reynaud — Marey — Demenÿ — Lumière » et « Georges Méliès» 1948. 

Ci-dessus: lors de l’exposition Henri Langlois à la Cinémathèque française.

Ci-dessus: Henri Langlois entouré de Gene Kelly et Jack Valenti recevant son Oscar à Hollywood en 1974.

Ci-dessus: Victor Vasarely. Affiche de l’exposition « Hommage à Étienne-Jules Marey », 1963 

Ci-dessus: Victor Vasarely: étude de logo pour le Musée du Cinéma – 1970.

Ci-dessus: l’étude des logos pour le Musée du Cinéma réalisés par Victor Vasarely.

Ci-dessus: Henri Langlois remet la Légion d’honneur à Alfred Hitchcock, 14 janvier 1971.

Ci-dessus: l’affiche originale Art déco conçue par Djo Bourgeois de « L’Inhumaine » un film de Marcel Lherbier réalisé en 1923.

Ci-dessus: « Nous voulons Langlois »: Christiane Rochefort, Jean Rouch, Claude Chabrol, Jean-Luc Godard et Henri Attal lors d’une manifestation de soutien à Langlois, rue d’Ulm, le 11 février 1968, © Collection La Cinémathèque française.

2014-07-11T16:11:57+00:00 9 juillet 2014|

Un commentaire

  1. Claude Guilhem 10 juillet 2014 à 11 h 03 min

    Super sujet, avec photos qui font revivre ce passionné auquel nous devons tellement !
    Merci pour la mise en oeuvre de ce centenaire; et bravo pour sa mise en relief sur ce site.
    Quand l’occasion se présentera il faudra penser à son complice (?) Raymond Borde à Toulouse.

Laisser un commentaire