Cinéma Le Cézanne à Aix-en-Provence

/Cinéma Le Cézanne à Aix-en-Provence

Cinéma Le Cézanne à Aix-en-Provence

Adresse: 1, rue Marcel Guillaume à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Nombre de salles: 9
Création: 1959

Le plus grand cinéma d’Aix-en-Provence est situé au centre-ville de la cité provençale. C’est un passionné de cinéma, Marcel Guillaume, qui décide à la fin des années 1950, d’ouvrir une salle unique et prestigieuse de 1200 fauteuils, dont 350 logées dans le balcon. Le cinéma alterne alors la projection de grands films avec la représentation de spectacles de music-hall. L’écran, tout aussi gigantesque, était doté d’une superficie de 70 m2. En 1961, le propriétaire ouvre une seconde salle de 250 fauteuils en sous-sol, baptisée Le Club, qui permet la projection de films plus confidentiels. En 1974, le cinéma est restructuré, la grande salle réduite et 5 nouvelles salles créées. C’est en 1981 que le Cézanne, en partie détenu par Gaumont puis Pathé, atteint sa capacité actuelle de 9 salles.

Les enfants de Marcel Guillaume sont toujours à la tête de ce navire (ainsi que les cinémas aixois Le Renoir et  Le Mazarin), dont le destin culturel est intimement lié à Aix-en-Provence. Jean-Marie Guillaume, le propriétaire des trois cinémas aixois s’est associé avec Pathé pour lancer le gigantesque multiplexe de 16 salles, le Pathé Plan-de-Campagne, en 1996.

Dans la grande salle (Salle 1) du Cézanne, particulièrement confortable, ont lieu les grandes avants-premières et les événements cinématographiques.

Capacité du cinéma Cézanne à Aix-en-Provence:

Salle 1 : 441 fauteuils, son THX et son numérique
Salle 2 : 265 fauteuils, son numérique
Salle 3 : 293 fauteuils, son numérique
Salle 4 : 119 fauteuils, son numérique
Salle 5 : 79 fauteuils, son numérique
Salle 6 : 126 fauteuils, son numérique
Salle 7 : 122 fauteuils, Dolby SR
Salle 8 : 110 fauteuils, Dolby SR
Salle 9 : 87 fauteuils, Dolby SR

> Programme du cinéma Le Cézanne à Aix-en-Provence.

Remerciements à Maëlle Gaultier.

2012-01-11T18:41:54+00:00 16 octobre 2010|

8 Commentaires

  1. VIDAL NAQUET 8 juin 2016 à 10 h 19 min

    je voudrai savoir dans quelles salles passent les film accessibles aux handicapés
    (3 4 5) merci

  2. flanchin 7 décembre 2014 à 14 h 54 min

    Pour les places à tarif réduit concédées aux chômeurs en semaine et pas le week-end, l’explication est toute simple !!! Le complexe a besoin de remplir ses salles en semaine et ils se sont dit que les chômeurs glandouillaient et que donc, ils feraient mieux de venir dépenser leurs maigres revenus au cinéma le Cézanne….. ou autres…
    Les tarifs réduits, c’est pour aider le cinéma !!! et pas pour ceux qui n’ont pas d’argent !!!

  3. Celine 1 août 2013 à 17 h 53 min

    Bonsoir,

    Puis je amener mon fils de 2 ans voir les shtroumphs?

    Merci cdt

  4. DAUMAS agnès 4 février 2013 à 16 h 30 min

    bonjour mr GUILLAUME
    Etant présidente du comité d’oeuvres sociales des agents de la Mairie des pennes mirabeau, je souhaiterai savoir quel tarif préférentiel il serait possible de proposer à nos agents ?
    Pouvez me communiquer la marche à suivre ?
    vous remerçiant vivement par avance,
    bien cordialement
    Agnès DAUMAS

  5. Michael S 21 décembre 2012 à 5 h 59 min

    Esteemed Mr. Guillaume,

    First of all I would like to say that we in the Anglo-America community at Aix en Provence greatly appreciate your outstanding contributions to the cultural life of this city. It is all the more deplorable that your employees at Le Renoir Theater tarnish your reputation as a patron of the arts by their unprofessional behavior. Last week I stood in line for about half an hour to see an American film and when I got to the ticket counter the lady there told me in a discourteous tone that she only sold tickets for another film and I must go outside and wait (in the rain), until she started selling tickets for my show, an hour later. The next day I found out that she could have directed me to the concession stand where they were supposed to sell tickets for later shows. Instead, she said she was not making the rules at the theater, failing to inform me that in fact there was a rule allowing me to buy a ticket for the later film.

    On my way out, I made an uncomplimentary remark in English (not in French) about the “rules,” not to her, but to the person I was with. A short young man who helped the lady at the counter overheard me and misinterpreted the remark, claiming it was personal. He started insulting me in French, together with the lady. I didn’t engage them and left. When I returned an hour later to buy a ticket, the same lady refused to sell it to me, pretending, again in an abusive tone, that I had insulted her. I explained to her they misunderstood me, but the young man joined her and barked at me to get out of the theater. A third employee came and insulted me telling me to leave. I did leave, promising to complain to the management.

    The next day I went again to Le Renoir with my son to see The Hobbit. While we were standing in a long line, he noticed that the short young man (who would not give his name to me the evening before), had allowed three of his friends to come into the theater, through a different door, without standing in line or buying tickets for the show. I wonder if you have a policy according to which your employees are allowed to bring in their friends to watch movies for free. If not, so much for the rules they invoked the night before.

    When I came three days later to complain about their discourteous behavior to the manager of the theater, he took their side. The others joined him, and they told me to get out of the theater. I did leave, saying I would never come back, to which the manager remarked: “Tant mieux.”

    I am sure this is not the kind of attitude you wish to encourage among your employees. Besides, your business will suffer if they refuse to sell tickets to clients or let their friends in for free. I hope you will look into this situation and correct it.

    Cordially,

    Michael S.

  6. CHARLYNE 14 octobre 2012 à 17 h 46 min

    Monsieur Jean Marie Guillaume
    Je me permets de vous écrire pour vous faire part de mon grand étonnement concernant votre politique des places à tarifs réduits.
    En effet, je ne comprends pas votre discrimination à l’ égard des demandeurs
    d’ emploi, qui n’ ont droit à cette réduction que du lundi au vendredi, alors qu’ elle est appliquée aux étudiants et aux séniors également les samedis et dimanches.
    Pensez vous que les chômeurs ont plus de temps libre en semaine pour fréquenter vos salles que les séniors qui sont pour leur plus grande part à la retraite ?
    Et pas le droit de se distraire à prix réduit le week-end ?
    L’ application de votre méthode est une énigme pour moi, dont j’ aimerais bien avoir l ‘explication. Je vous remercie d’ avoir pris le temps de me lire.
    Je vous présente, Monsieur, mes salutations distinguées.

  7. BLANCHARD 15 juillet 2011 à 4 h 30 min

    Bonjour,

    je voudrais offrir une carte d’abonnement dans votre cinéma à ma nièce qui part faire ses études à Aix.
    Est ce possible dans votre établissement, et comment faire ?

    D’avance merci.

    Mme BLANCHARD.

  8. Mallet 29 mars 2011 à 18 h 43 min

    Ma compagne de nuit (Emmanuelle Béart, Hafsia Herzi, Laurent Grévil) passera-t-il au Mazarin ?
    Nous souhaitons vivement revoir ce très beau film, découvert à Marseille en avant-première. De nombreux amis aixois sont également intéressés.

    Merci par avance. Cordialement.

    Paul et Chantal Mallet

Laisser un commentaire