Evénement: inauguration du Gaumont Convention à Paris.

/Evénement: inauguration du Gaumont Convention à Paris.

Evénement: inauguration du Gaumont Convention à Paris.

Inauguration du cinéma Gaumont Convention à Paris

C’est en mars 2014 que le plus ancien cinéma Gaumont encore en activité ferme ses portes pour subir ce qui sera sa plus grande transformation: le cinéma parisien, qui existe depuis presque un siècle (il a ouvert en 1919), est totalement détruit pour être rebâti et remis aux goûts et aux normes de son époque. Quelques mois plus tard, en mars 2016, le cinéma flambant neuf rouvre ses rideaux et gagne au passage trois salles supplémentaires.

La soirée inaugurale de ce cinéma du quartier de la Convention à Paris avait lieu le 7 avril 2016 en présence de Nicolas Seydoux (président du conseil de surveillance de Gaumont), de sa fille Sidonie Dumas (Président-Directeur-Général de Gaumont) et de Jérôme Seydoux (Président de Pathé).

Le cinéma Convention, édifié en 1919 sur une parcelle de 30 mètres sur 30 mètres, est situé à l’intersection de la rue de Vaugirard et de la rue de la Convention. Sa salle de 2000 fauteuils rivalise alors avec celle du Magic Cinéma, situé de l’autre côté de la place, qui deviendra plus tard l’UGC Convention mais qui sera détruit en 2005. Le circuit Gaumont, alors Gaumont-Aubert, rachète le Convention dans les années 1930 et va, au fil des années, le modifier aux goûts alors en vogue en y ajoutant une salle supplémentaire puis en le transformant en multisalles. Les dernières rénovations du Gaumont Convention datent de 1994.

Après dix-huit mois de travaux, c’est un écrin de cinéma qui accueille les spectateurs parisiens dans un cinéma imaginé par l’architecte Jean-Pierre Buffi: neuf salles dotées du meilleur de la technologie (numérique 2D/3D, le son 7.1 / immersif DOLBY ATMOS, la projection 2K/4K) succèdent aux six salles de l’ancienne structure. Un vaste hall et un espace cocktail complètent les salles, toutes en gradins.

La façade vitrée, striée de plaques de fer, permet une véritable transparence entre les espaces de déambulation du cinéma et la rue. Cela permet une immersion dans la cité à mesure qu’on accède aux différentes salles du Gaumont Convention.

La soirée inaugurale fêtant la réouverture du Gaumont Convention présentait l’avant-première du nouveau film de Laurent Tirard « Un Homme à la hauteur » avec Jean Dujardin et Virginie Efira bien évidemment produit par la firme à la marguerite!

Façade du cinéma Gaumont Convention à Paris

Ci-dessus: la superbe façade de verre du cinéma Gaumont Convention réalisée par le cabinet d’architecte de Jean-Pierre Buffi.

Nicolas Seydoux à l'inauguration du cinéma Gaumont Convention à Paris

Ci-dessus: Nicolas Seydoux, président du conseil de surveillance de Gaumont, inaugure le cinéma Gaumont Convention.

Jean-Pierre Buffi à l'inauguration du cinéma Gaumont Convention à Paris

Ci-dessus: l’architecte du cinéma Gaumont Convention, Jean-Pierre Buffi.

Salle du cinéma Gaumont Convention

Salle du cinéma Gaumont Convention

Salle du cinéma Gaumont Convention

Ci-dessus: la grande salle du Gaumont Convention (Salle 6).

Inauguration du cinéma Gaumont Convention à Paris

Hall du cinéma Gaumont Convention

Ci-dessus: le hall d’accueil du cinéma.

Hall du cinéma Gaumont Convention

Hall du cinéma Gaumont Convention

Hall du cinéma Gaumont Convention

Ci-dessus: l’impressionnant espace dédié à la confiserie.

Cinéma Gaumont Convention à Paris

Ci-dessus: la signalétique du cinéma.

Cinéma Gaumont Convention à Paris

Ci-dessus: les couloirs d’accès aux salles sont situés derrière la façade vitrée.

Sur le même thème:

L’inauguration du cinéma Les Fauvettes à Paris

L’inauguration de la Fondation Jérôme Seydoux – Pathé

Article dédié au cinéma Gaumont Convention

2016-04-08T14:48:33+00:00 8 avril 2016|

2 Commentaires

  1. Salles-cinema.com 9 avril 2016 à 16 h 49 min

    Merci Philippe pour ce message. Effectivement, tous les cinémas du circuit Gaumont et Pathé de la capitale, fraîchement rénovés comme le Convention et bientôt l’Alésia ou nouvellement ouverts comme le Beaugrenelle, ont vu leur politique tarifaire nettement à la hausse pour le plein tarif. Surement une stratégie pour inciter aux abonnements illimités…

  2. Philippe célérier 9 avril 2016 à 9 h 59 min

    Très belle réalisation, certainement, mais cependant quelques point négatifs qui ne me feront pas fréquenter l’endroit :

    – 14 euros la place au tarif normal (+2 euros de supplément 3D), pas de tarif réduit pour les séances du matin, c’est franchement abusif pour un cinéma à l’origine considéré comme une salle de quartier !

    – l’obligation de choisir sa place numérotée… le cinéma c’est aussi la liberté de s’installer à sa convenance ! Et puis en cas de litige, qui va contrôler ?

    Dommage, tout cela…

Laisser un commentaire