Cinéma La Pagode à Paris

/Cinéma La Pagode à Paris

Cinéma La Pagode à Paris

Adresse: 57, rue de Babylone (7ème arrondissement)
Nombre de salles: 2
Création: 1931

La Pagode était certainement le cinéma le plus original de la capitale jusqu’à ce qu’il ferme en novembre 2015.

Une réouverture du cinéma est envisagée par son nouveau propriétaire Cohen Media Group.

Le cinéma La Pagode ne se situe pas dans le quartier chinois de Paris mais dans celui du très chic 7ème arrondissement. C’était d’ailleurs l’unique salle de cinéma en activité dans cet arrondissement.

Cinéma indépendant de deux salles d’une capacité de 212 et 180 fauteuils, La Pagode faisait partie du réseau Étoile Cinéma, comme le Balzac et le Saint-Germain-des-Prés.

Ce qui frappe d’abord dans ce cinéma mythique, c’est cette luxuriante végétation qui cache un bâtiment insolite: une véritable pagode construite en 1895, où la mode du tout-Paris était celle de l’exotisme et des chinoiseries.

Importée pièce par pièce depuis le Japon puis rassemblée dans la rue de Babylone, cette curiosité fut le cadeau du directeur du Bon Marché à son épouse.

Le cinéma ouvre en 1931; une seconde salle en sous-sol est construite dans les années 1970. Un temps programmé par Gaumont, le cinéma avait déjà été menacé de fermeture en raison d’importants travaux à effectuer.

Les spectateurs, amoureux du cinéma et du patrimoine, attendent la réouverture de leur joyau de cinéma.


2018-01-17T21:34:40+00:00 12 août 2009|

3 Commentaires

  1. La Pagode ne doit pas fermer | Salles-cinema.Com 8 novembre 2015 à 20 h 54 min

    […] David Henochsberg de la société Etoile Cinémas, qui l’a annoncé via un communiqué: le cinéma La Pagode ferme ses portes le 11 novembre 2015. C’est la consternation dans la communauté des […]

  2. LINEA 7 16 septembre 2013 à 15 h 55 min

    Personne ne semble être étonné du fait que la mythique Pagode reste dans un sale état, en deuil sous son filet de protection… et ça depuis des décennies!!.. Jouxtant des bâtiments historiques réquisitionnés par les services de l’Etat (Région Ile-de-France) dont les réfections permanentes, inutiles, couteuses et souvent défigurantes ne font que se succéder… Quels drôles de parisiens… Indifférents et malgré tout si fiers voire dédaigneux quand on leur fait remarquer ce genre d’anachronisme !!
    Qui pourrait se mobiliser pour ce bâtiment, commandité par un milliardaire pour son épouse? Pas Monsieur Bergé, dont l’amant habitait pourtant à quelques pas de là… et pas notre République dont pourtant les employés zélés longent le bâtiment tous les jours !! Pas assez symbolique. Nul chinois ou japonais massacré, juste un gage d’amour peut-être à une épouse.

  3. cellier 14 mars 2013 à 15 h 24 min

    J’ai eu le plaisir de travailler dans ce cinéma de deux superbes salles, en tant que projectionniste pour la société UGC.

Laisser un commentaire