La Pagode ne doit pas fermer! #SauvonsLaPagode

/La Pagode ne doit pas fermer! #SauvonsLaPagode

La Pagode ne doit pas fermer! #SauvonsLaPagode

Cinéma La Pagode

C’est par son gérant David Henochsberg, de la société Etoile Cinémas, que l’annonce est tombée: le cinéma La Pagode ferme ses portes le 11 novembre 2015. C’est la consternation dans la communauté des cinéphiles parisiens et des amoureux des lieux insolites de la capitale. Cette véritable pagode japonaise imaginée au début du siècle dernier par le fondateur du grand magasin Le Bon Marché a une vocation cinématographique depuis 1931. Ses deux salles de cinéma, dont la magnifique et historique « Salle Japonaise » , attirent les amoureux de l’architecture et du 7ème Art.

Alors que sa propriétaire Élisabeth Dauchy assure que La Pagode rouvrira dans quelques mois après des travaux de mise en conformité, le cinéma baissera tout de même son rideau. Pour combien de temps? Un différent juridique oppose les deux parties depuis trois ans et achoppe à une expulsion d’Etoile Cinémas.

En attendant, les cinéphiles, les associations et les habitants du quartier seront vigilants sur le destin de leur Pagode: l’unique cinéma du 7ème arrondissement de Paris possède l’une des plus belles salles de cinéma encore en activité. Son jardin feuillu et sa salle de 200 fauteuils ornée par un extraordinaire décor d’inspiration japonisante est un bijou de l’Art Déco où l’Extrême-Orient était alors en vogue.

On dit que Jérôme Seydoux, à l’initiative de la Fondation Pathé et du récent Les Fauvettes pourrait racheter La Pagode et assurer ainsi sa vocation cinématographique. Seul un mécène comme le patron de Pathé, un soutien des associations et une volonté politique de la Maire de Paris pourraient sauver le mythique cinéma classé monument historique en 1990.

Il ne faut pas que la Pagode rejoigne le cimetière des cinémas du 7ème arrondissement qui ne sont aujourd’hui que de lointains souvenirs: le Dominique (99 rue Saint-Dominique – une salle de 318 fauteuils) aujourd’hui transformé en supermarché et le mythique Studio-Bertrand (29 rue du Général Bertrand – une salle de 460 fauteuils datan de 1934) à l’état d’abandon.

> Voir l’article sur le cinéma La Pagode

La salle japonaise du cinéma La Pagode

Ci-dessus: la fameuse Salle Japonaise de la Pagode (photo: Jean-François Chaput)

Cinéma La Pagode

Ci-dessus: La Pagode doit subir des travaux de rénovation.

Cinéma La Pagode

Cinéma La Pagode

Cinéma La Pagode

Ci-dessus: le cinéma La Pagode est situé depuis 1931 au 57 de la rue de Babylone.

2015-11-10T11:13:14+00:00 8 novembre 2015|

Un commentaire

  1. […] des murs ont mené à l’expulsion de l’exploitant Ciné-Métro-Art. Cela rappelle la récente histoire du cinéma La Pagode où l’exploitant David Henochsberg (Etoile Cinémas) avait été expulsé du cinéma classé […]

Laisser un commentaire