Interview: « Au Beverley, le dernier cinéma des plaisirs ».

/Interview: « Au Beverley, le dernier cinéma des plaisirs ».

Interview: « Au Beverley, le dernier cinéma des plaisirs ».

Bien caché dans une petite rue perpendiculaire aux grands boulevards parisiens, le cinéma Berveley poursuit encore et toujours sa programmation, comme si le temps s’était un peu arrêté. Il faut dire que Le Beverley a la particularité d’être une « salle spécialisée ». Un cinéma porno pour dire les choses franchement. Son gérant, Monsieur Maurice, a bien voulu pour Salles-cinema.com lever un voile pudique sur son activité, la dernière du genre dans la capitale.

RENCONTRE AVEC MONSIEUR MAURICE, GÉRANT DU DERNIER CINÉMA X DE PARIS:

Dans cette petite rue de la Ville-Neuve, la façade du Beverley y est discrète: aucune affiche ne signale les films programmés. Il faut monter les quelques marches jusqu’à la petite caisse pour découvrir les séances de la salle et, derrière sa vitre, apercevoir le visage de Monsieur Maurice, aux commandes du Beverley depuis le début des années 1980. Cette semaine, deux films aux titres évocateurs sont proposés: « Petites salopes » et « Déviations inavouables ». Le Beverley est un cinéma permanent: on peut rester pour les deux projections ou rentrer en plein milieu de séance.

« Les films que je propose ont tous quarante ans » raconte un peu désabusé le gérant en me montrant d’anciennes affiches illustrées. En effet, on vient au Beverley davantage pour un moment de plaisir que pour le 7ème Art, fût-il pornographique. « Je possède tout de même une centaine de films » assure-t-il avant de m’inviter à le rejoindre dans son antre. Pendant notre conversation, quelques spectateurs se présentent à la caisse pour recevoir leur ticket de cinéma moyennant la somme de 12 €. « Nous avons une centaine de spectateurs par jour » confirme Monsieur Maurice. « Mais c’est deux fois moins qu’il y a dix ans » lâche-t-il. Et nous voilà partis pour un petit tour dans un univers cinématographique hors-du-commun.

« Le Beverley a d’abord été la salle de danse du restaurant mitoyen, l’ancienne Brasserie Auvergnate, dont l’entrée était sur le boulevard de Bonne-Nouvelle. Cette institution a vu le jeune André Verchuren faire ses début justement dans cette salle ». La brasserie est aujourd’hui un restaurant de chaîne et le Beverley occupe donc la salle de danse depuis l’après-guerre. « Ce petit cinéma de quartier s’est d’abord appelé Le Bikini. On y passait des westerns, des films d’aventures puis des films d’horreur et enfin des films pour adultes. »

La Loi de 1975, disparition annoncée des salles de cinéma X.

Mais en 1975, la Loi X initiée par Valéry Giscard d’Estaing taxe très lourdement les cinémas pornographiques. Cela a été le début de la fin pour un grand nombre de ces salles. Pour le Beverley qui, parmi sa programmation plus classique, proposait également des films pornos avant cette loi, un dilemme s’est posé. « Soit nous revenions à une programmation plus traditionnelle, mais c’était à court terme la mort assurée de notre petite salle à proximité du Grand Rex. Soit nous nous destinions uniquement au genre pornographique, une affaire rentable à cette époque ». C’est vers la seconde option que le Beverley s’est tournée. Aujourd’hui encore, le cinéma s’acquitte de cette taxe au CNC (Centre National de la Cinématographie) sans recevoir en contrepartie quelconque aide ou subvention du fonds de soutien. Lorsque je pose la question de l’autre cinéma pornographique de la capitale à mon interlocuteur, celui-ci me précise que le cinéma Atlas est déclaré comme un sex-shop: il ne s’acquitte donc pas de cette taxe, même si une vraie salle de cinéma projette des films X. Elle n’est ainsi qu’un complément de recettes, tout comme le feu Ciné-Nord, fermé en 2013 et transformé en café-théâtre. Le Beverley est donc bel et bien le dernier du genre à Paris.

« Je continue l’activité du Beverley avant tout pour faire plaisir aux clients » ajoute Monsieur Maurice tout en gardant un œil sur le projecteur 35mm de la cabine proche, le Beverley n’est pas passé au numérique. « J’ai passé l’âge de la retraite, j’aurai pu arrêter. Mais il y a le côté plaisant de l’affaire tout de même, même si les taxes nous assomment ». Le quartier a profondément changé:  la capitale s’embourgeoise et l’arrondissement voit une nouvelle population « bobo et homosexuelle » au détriment d’une classe populaire qui fréquentait le lieu. Mais n’est-ce pas plutôt l’accès à l’information et aux contenus multimédias qui a transformé notre époque? La pornographie est accessible partout depuis Internet. « Avant, les jeunes découvraient la pornographie dans les salles spécialisées. Désormais, il y ont accès facilement depuis n’importe quel support connecté. »

Jeunes et moins jeunes fréquentent le Beverley.

L’accès au Beverley n’est pas autorisé aux moins de 18 ans et c’est effectivement une clientèle masculine de tout âge qui accède à la salle durant notre discussion. « Tous les milieux socio-professionnels fréquentent notre salle. Nous avons des retraités comme des professeurs de médecine » m’annonce fièrement Monsieur Maurice. « Autrefois, beaucoup de VRP passaient l’après-midi, une fois leurs contrats signés, au Beverley! »

Peu de jeunes gens fréquentent la salle, sauf pour une occasion spéciale. « Nous avons au Beverley des enterrements de vie de garçon. Il y a même eu des enterrements de vie de jeunes filles! Tout cela se passe dans le plus grand respect de la salle et de la clientèle. Une jeune fille avait même effectué, devant ma clientèle ravie, un numéro de strip-tease dans une ambiance bon enfant! » Car ses spectateurs, pour la plupart des habitués du lieu, Monsieur Maurice les soignent. « Je connais pratiquement toute ma clientèle » me confirme-t-il. « Avant de prendre la tête du Beverley, je n’avais jamais mis les pieds dans un cinéma X! »

Comment en arrive-t-on à prendre la direction d’une salle porno? « Avant d’être exploitant, j’ai été projectionniste. Jeune opérateur, mon premier film projeté a été « Toute une Vie » de Claude Lelouch. » Puis Monsieur Maurice a assuré les projections d’un cinéma à Enghien-les-Bains, aujourd’hui disparu. « Il s’appelait le Hollywood. Il possédait une jolie salle à l’italienne, avec un balcon. A cette époque, il fonctionnait encore avec des projecteurs à charbon ». Son chemin l’a ensuite mené à la gestion des salles de l’Alpha à Argenteuil, dans la banlieue parisienne. « Dans ce cinéma où j’assurai la direction, nous avions organisé pendant une semaine nuit et jour, un festival de films assez controversés comme ceux de Fassbinder. » Puis c’est au Beverley que Monsieur Maurice a posé ses valises au milieu des années 1980.

Le Beverley, un commerce de proximité.

Un peu nostalgique d’une époque révolue, Monsieur Maurice sort sur le perron du Beverley et discute avec ses clients. Il salue également les quelques passants et habitants du quartier, comme cette mère de famille accompagnée de ses deux petites filles. Et de conclure: « Dans cette petite rue, beaucoup d’artistes comme Thierry Le Luron, qui se produisaient dans les théâtres des grands boulevards y cherchaient le quiétude des restaurants. C’est comme ça que j’ai franchement sympathisé avec Coluche qui passait me voir au Beverley. On a bien rigolé, surtout lorsqu’on faisait des parties mémorables de football dans la rue de la Ville-Neuve! »

Tous les passants et les habitants ne rentrent pas dans la salle de 100 fauteuils du Beverley mais beaucoup saluent amicalement son patron. Vous l’aurez compris, le Beverley est de ces commerces de proximité qui font encore la vie d’un quartier.

Remerciements à Monsieur Maurice.
Texte et photos: copyright Salles-cinema.com

Sur le même thème:

> Le cinéma Beverley

> « J’ai fréquenté les salles de cinéma porno »: témoignage d’un spectateur dans les années 1970-80 et liste des salles de cinéma spécialisées.

Ci-dessus: Monsieur Maurice le patron du Beverley depuis le milieu des années 1980.

Ci-dessus: les portes du « cinéma des plaisirs ».

Ci-dessus: l’affiche dédicacée des acteurs de « Si mon c.. vous était conté » , dont le titre est un clin d’œil amusant aux films de Sacha Guitry. 

Ci-dessus: Le Beverley, fondateur du patrimoine des plaisirs.

Ci-dessus: la cabine de projection du Beverley fonctionne toujours au 35mm.

2017-11-17T16:03:53+00:00 7 avril 2014|

37 Commentaires

  1. Luois 1 mai 2017 à 2 h 09 min

    Rien meilleur que Le Beverley. Je suis allé à l’Atlas (cinema porno) au Pigalle, OOOOOOOOOOOOO mon dieu comme l’Atlas est super sale et dégueulasse et pourri
    c’est la première et la dernière fois que je mis les pieds là. On n’a que le Beverley voila.

  2. fondeville 12 avril 2017 à 8 h 12 min

    Bien.dit.mr.Patrik.j.y .suis souvent .mais rien .n est fait.pour.tout.ces.perturbateurs.s.il.y.avait un.peux.plus.de.respect je.pense.qu.il.y.aurait.beaucoup.plus.de.choses un coup le est libre de rentrer.au lieu.de .lui.sauter.dessus.comme.des.chiens.commentaire tout perturbateurs seront hors.de.la.salle

  3. patrick 10 avril 2017 à 14 h 00 min

    les types se comportent comme des animaux. j’y suis allé avec mon amie mais nous sommes restés peu de temps. Chacun pouvait mater, à la limite attendre son tour pour caresser où se faire caresser mais non une dizaine de personnes se bousculent et à la fin rien

  4. bruno 22 février 2017 à 19 h 25 min

    bonjour ,pourriez me donner les horraires d ouverture et me dire si il s’y passe beaucoup de chose.

  5. couple 21 février 2017 à 4 h 14 min

    Bonjour
    j’aimerai decouvrir ce club avec ma femme pour une soirée reservée au couple
    Savez combien de couples sont présents durant ces soirées le samedi et le jeudi

  6. fondeville 4 février 2017 à 8 h 13 min

    Trop de perturbateurs même un couple ageetout le monde si jette dessus un peux de respect serait nécessaire vraiment des bêtes est en plus rien dans le cerveaux puisque dans le documentaire tout perturbateur devront quitter la salle mais rien n est fait merci mrmaurice

  7. franck 6 décembre 2016 à 19 h 49 min

    j’aimerais savoir si on peut mater sans participer et si l’après midi il y a des femmes

  8. edouart 1 décembre 2016 à 14 h 17 min

    Bonjour
    J’y vais demain enfin du bon temps j’ai préparer mes dessous féminins ;;;;hate de retrouver vraiment des hommes entreprenants.^
    Quel délice ce cinéma;
    Bonne journée.

  9. christian 29 octobre 2016 à 15 h 53 min

    Je suis venu pour voir ,J’ai bien aimé, l ‘ambiance et les films rétro.
    Un homme s’est assis a coté de moi et a posé sa main sur ma cuisse .
    J ai laissé faire et nous nous sommes caressés mutuellement et j’ai apprécié.
    Dommage de ne pas y rencontrer des dames
    j ‘y retournerai

  10. Luois 20 septembre 2016 à 5 h 19 min

    Bonjour,
    J ai visité ce cinéma 2 fois. C’était pas mal; mais je me demande pourquoi on présente pas quelques gay videos? Tout le monde sont des hommes dans cette belle salle et il sont des homos (ben alors )!? Pourquoi on reste avec les mêmes films de sitraghts!?
    Cher Mr le directeur de ce cinéma pensez à ça SVP.
    Cordialement
    Luois

  11. edouart 29 août 2016 à 16 h 41 min

    J’y vais une fois par mois toujours un grand bonheur dommage qu’il ferme tôt car j’ai des horaires un peu contraignants mais en fin de compte j’arrive toujours un trouver un créneau le midi par exemple.
    N’hésitez pas à venir pour les gens qui ne connaisse pas un régal pour les yeux ,un doux parfum d’hommes y règne ,dans cet endroit je me sent un peu femme malgré le fait que je suis un homme Bon courage au patron de garder encore cet endroit magique.

  12. edouard 12 juillet 2016 à 16 h 29 min

    Bonjour,
    j’adore cet endroit beaucoup d’hommes entreprenant ,et j’aime m’habiller avec dessous féminins que ce cinéma reste longtemps ouvert et merci au patron de continer bonne soirée

  13. carl 5 avril 2016 à 12 h 14 min

    j y suis allé assez souvent un temps, c est petit mais chaleureux , je regrette qu il y ai peu de femmes , mais j aimais bien l ambiance qui y régnait ….

  14. Annabel et theo 6 février 2016 à 13 h 11 min

    Je vais y aller se soir avec mon homme et j espere de pas etre déçue sa sera un avant goût des clubs libertain je vous tiens au courant les coquins

  15. eric 3 décembre 2015 à 10 h 18 min

    Bonjour
    j’adore y aller souvent et je syuis rarememt beaucoup d’hommes entreprenant quel plaisir

  16. dominique et Sylvie 24 novembre 2015 à 7 h 58 min

    Nous y passons de temps en temps le samedi soir (car nous n’habitons pas la région parisienne) à la séance réservée aux couples et apprécions beaucoup l’ambiance qui y règne. C’est dans cet établissement que nous avons découvert le libertinage et maintenant nous sommes accros. A consommer sans modération.
    Serons présents ce samedi 28 Novembre, avis aux amateurs (et amatrices).

  17. Emmanuel 1 novembre 2015 à 9 h 26 min

    bonjour je pense y passer avec mon amie ; mais je me demande comment est l’ambiance , respectueuse …

  18. Interview Le Beverley, le dernier cinéma... 21 octobre 2015 à 6 h 07 min

    […] Bien caché dans une petite rue perpendiculaire aux grands boulevards parisiens, le cinéma Berveley poursuit encore et toujours sa programmation, comme si le temps s’était un peu arrêté. Il faut dire que Le Beverley a la particularité d’être une « salle spécialisée »…  […]

  19. fabio 29 juin 2015 à 16 h 10 min

    merci beaucoup. Fabio

  20. fiddlerjoe 29 juin 2015 à 9 h 36 min

    @Fabio : oui il est toujours ouvert. Bonne visite à Paris!

  21. Fabio 27 juin 2015 à 10 h 28 min

    désolé pour le mauvais francais. Je viendrai a Paris le 12 aout 2015. Je adore le cinema comme cette. Quelcu’un peut me dire si il est toujours ouvert. Je l’esper bien. Je suis en attente d’une reponse. Merci Fabio

  22. patrick 28 avril 2015 à 23 h 18 min

    le cadre est redevenu à la mode, je trouve qu’il y aurait mieux a faire au niveau des films. Pour certaines soirées à thèmes, ça devrait être gratuit pour les femmes ou voire moitié prix pour elle.
    Le Beverley est le dernier cinoche parisien à l’âme coquine et bien géré par Monsieur Maurice.

  23. chantefoin 3 avril 2015 à 14 h 08 min

    Slt.Peut on comme à l’ATLAS rencontrer des homosexuels et consommer sur place.Merci

  24. michel 25 mars 2015 à 20 h 18 min

    Quels sont les jours réservés aux couples ? MERCI

  25. Fondeville 16 mars 2015 à 17 h 40 min

    Dommage c est un lieux qui pourrait etre interressant pour les couples as louvertures ou apres 18h un peux plus calmes j y suis souvent dans ces moments qui peuvent etre tres interressantpour les couplesqui aime l exhib est plus si affinitteesdans l attente bisou amies libertains est peux etre as bientot

  26. MICHEL DE PARIS 13 février 2015 à 8 h 59 min

    BONJOUR
    PUIS-JE VENIR SEUL POUR RENTRER AVEC UNE FEMME SEULE AUSSI QUI ATTEND A L’ENTREE POUR LES SOIREES COUPLE.
    MERCI D’AVANCE POUR VOS REPONSES

  27. clovis 10 février 2015 à 19 h 04 min

    Bonjour, il y a souvent des retraités ds ce ciné, j’aimerais y aller.

  28. Kenny 21 janvier 2015 à 20 h 22 min

    Il faudrait baisser le prix pour les moins de 25 ans et autoriser les travestis…

  29. Myldim 17 janvier 2015 à 14 h 37 min

    Peut on avoir des rapports ?

  30. fondeville 17 décembre 2014 à 16 h 23 min

    Bonjour quel dommage j y vais souvent mais les personnes qui frequente ce lieux peux respectables c est dommages pour les couples qui veulent frequenter ce lieux peux de respect il y as une masse de personne qui bloques l entree un peux plu de respect serait qu un mieux pour ce lieux je suis tres libertains exhib je suis as la recherche d une femmes ou couples aimant carresses est plus si affinitee as tre bientot de vous lire bisou coquins

  31. Jean-Pierre Armand 8 décembre 2014 à 12 h 35 min

    De très bons souvenirs du cinéma Beverley! Je me souviens de superbe soirée avec des copines pour exciter nos chers amis clients! Quelle époque extraordinaire! Si je monte a Paris, je passerai dire un petit bonjour a Maurice.

    Jean-Pierre Armand

  32. Marinette 28 novembre 2014 à 21 h 01 min

    Je suis allée en couple dans ce cinema il y a quelques années Est ce que c est là que nous pouvons faire l amour avec d autres couples ? Bisous

  33. Max 14 novembre 2014 à 15 h 49 min

    @Franck et Nat

    Salut,
    nous sommes un couple la trentaine et nous irons surement samedi soir au Beverley.

  34. Franck et nath 4 novembre 2014 à 19 h 31 min

    Bonjour j’aimerais venir avec ma copine le samedi 15novembre ses possible ?

  35. BICOUNETTE 27 octobre 2014 à 12 h 22 min

    J Y PASSE FREQUEMENT C EST UN VRAI PLAISIR …….. JE PENSE QUE LE PRIX DE L ENTREE DEVRAIT ETRE REMBOURSEE PAR LA SECURITE SOCIALE ..POUR LE BIENFAIT QU IL APPORTE AUX SPECTATEURS

  36. Joss 23 septembre 2014 à 15 h 18 min

    J’y passe de temps en temps et c’est toujours un grand plaisir.

  37. Rogale 8 septembre 2014 à 16 h 27 min

    J’y suis allé au Beverley. Je me suis cru dans une maison de retraite. Je n’ai rien contre les vieux, mais, un peu de tous les âges, c’est mieux !

Les commentaires sont fermés.