Adresse: 16-18 rue d’Odéssa à Paris (14ème arrondissement)
Nombre de salles: 4
Création: 1981
Cartes d’abonnement Le Pass Gaumont-Pathé acceptées

A deux pas de son multiplexe Gaumont Parnasse, Gaumont a totalement repensé les quatre salles d’un petit complexe de la rue d’Odessa. Ce cinéma faisait partie, jusqu’à son rachat en 2009, du réseau indépendant Rytmann, dirigé par Benjamine Radwanski, qui possédait plusieurs cinémas aux alentours de la tour Montparnasse: le Miramar, le Bienvenüe Montparnasse, le Mistral et le Bretagne.

A l’automne 2011, Gaumont rouvre les Montparnos après quatre mois de rénovation et réduit le nombre de fauteuils, passant d’une capacité totale de 800 à 355. La grande salle du Montparnos possède 151 fauteuils. Le résultat de ce choix audacieux, associé à des salles en gradins, des grands écrans, une projection numérique, le son Dolby 7.1, fait du Montparnos une sorte de cinéma-club expérimental.

Surtout lorsque le confort des fauteuils inclinables (larges de 65 cm) pour jouir d’une position semi-allongée et l’espace entre les rangées permettent de savourer une projection incomparable.


Ci-dessus: l’écran plasma de la façade du cinéma Montparnos affiche le titre des films.


Ci-dessus: les nouveaux fauteuils du cinéma sont inclinables pour voir son film en position semi-allongée. Ils ont été conçu par l’entreprise Quinette Gallay.

Ci-dessus: les affiches de cinéma papier ont laissé la place à des écrans plasma.


Ci-dessus: la signalétique du cinéma Montparnos. Les quatre salles numérotées de 17 à 20 sont le prolongement du Gaumont Parnasse.