Après l’annonce de la fermeture d’un cinéma historique dans la ville rose (l’UGC Toulouse) , c’est au tour d’un cinéma centenaire, cette fois à Nice, de baisser son rideau.

Le cinéma de l’avenue Jean-Médecin n’a pas résisté longtemps à l’ouverture du complexe Pathé Gare du Sud et de ses neuf salles récemment inaugurées. C’est une décision de la Commission nationale d’aménagement cinématographique (CNAC) qui autorise l’implantation du nouveau multiplexe de Pathé à condition de fermer définitivement un de ses sites afin de ne pas adopter une position de quasi-monopole face aux indépendants comme le Rialto, les Variétés ou le Mercury.

Avant d’être reprise par Pathé, la vaste salle de plus de 1 000 fauteuils ouverte en 1919 arbore l’enseigne du Palace, puis celle du Parisiana. Au tournant des années 1970, le cinéma est restructuré en multisalles offrant, face au Gaumont Palace devenu le Pathé Masséna, davantage d’écrans aux spectateurs niçois. La capacité du Pathé Paris atteint aujourd’hui 906 fauteuils répartis dans cinq salles.

On ne peut que regretter la fermeture, à la fin du mois de juin 2019, d’un cinéma implanté en plein centre-ville.

En bref:

1919: ouverture du cinéma d’actualités Actual Palace.
1972: le Pathé Paris accueille trois puis cinq salles.
2019: fermeture définitive du cinéma.

Liste des salles de cinéma encore en activité à Nice au milieu des années 1970:

  • Actuel, 10 boulevard Comte de Falicon (1 salle de 300 fauteuils)
  • Aiglon, 68 avenue Jean-Médecin (1 salle de 300 fauteuils)
  • Avenue, 33 avenue Jean-Médecin (1 salle de 354 fauteuils)
  • Balzac, 60 avenue Jean-Médecin (1 salle de 371 fauteuils)
  • Capitole, 4 rue de la Tour (1 salle de 800 fauteuils)
  • Capri, 2 rue de la Tour
  • Casino-Club, 2 rue Saint-Michel (1 salle de 800 fauteuils)
  • Cinéac, 20 avenue Jean-Médecin (1 salle de 390 fauteuils)
  • Cinémonde, 4 rue de la Liberté (1 salle de 291 fauteuils)
  • Cinétoile, 43 avenue Jean-Médecin (1 salle de 270 fauteuils)
  • Edouard VII, 8 rue Maréchal-Joffre (1 salle de 400 fauteuils)
  • Escurial, 19 avenue Georges Clémenceau (1 salle de 1380 fauteuils)
  • Esplanade, place de l’Armée du Rhin (1 salle de 800 fauteuils)
  • Forum, 45 promenade des Anglais (1 salle de 750 fauteuils)
  • Gaumont, 31 avenue Jean-Médecin (1 salle de 817 fauteuils) aujourd’hui Pathé Masséna
  • Gaumont-Concorde, 39 rue Pastorelli (2 salles de 340 et 120 fauteuils)
  • Le Hollywood, 35 boulevard Raimbaldi (1 salle de 300 fauteuils)
  • Le Méliès, 56 boulevard Risso (3 salles de 100, 100 et 60 fauteuils)
  • Le Mercury, 12 place Garibaldi (2 salles de 350 et 200 fauteuils)
  • Le Monte-Carlo, 41 avenue Jean-Médecin (1 salle de 600 fauteuils)
  • L’Olympia, 4 boulevard Victor-Hugo (1 salle de 504 fauteuils)
  • Paramount, 5 rue de la Liberté (1 salle de 700 fauteuils)
  • Paramount-Studio, 5 rue de la Liberté (1 salle de 300 fauteuils)
  • Paris-Palace, 54 avenue Jean-Médecin (2 salles de 539 et 372 fauteuils) aujourd’hui Pathé Paris
  • Rio 2000, 54 rue de la République (2 salles de 150 et 60 fauteuils)
  • Rex, 3 rue Paganini (1 salle de 450 fauteuils)
  • Rialto, 4 rue de Rivoli (1 salle de 545 fauteuils) encore en activité
  • Ritz, 33 rue Masséna (1 salle de 370 fauteuils)
  • Royal, 29 avenue Malaussena (1 salle de 820 fauteuils)
  • Salle Audiberti, esplanade des Victoires (1 salles de 750 fauteuils)
  • Studio 34, 9 rue de Longchamp (1 salle de 400 fauteuils)
  • Variétés, 5 boulevard Victor-Hugo (1 salle de 1 050 fauteuils) encore en activité
  • Vog, 11 rue Alberti (1 salle de 490 fauteuils)

Crédit photo: nice.city-life.fr