Ancien cinéma L’Escurial à Nice

/Ancien cinéma L’Escurial à Nice

Ancien cinéma L’Escurial à Nice

Adresse: 21 avenue Georges Clemenceau à Nice (Alpes-Maritimes)
Nombre de salles:  1
Fermeture définitive

« La plus belle salle de la Côte d’Azur » a connu ces dernières années un triste destin: ce bijou de l’Art-Déco a été honteusement transformé en supermarché, malgré les contestations des défenseurs du patrimoine architectural niçois.

C’est en 1935 que la salle de spectacle ouvre au sein d’un bâtiment à la façade arrondie imaginé par l’architecte Léonard Varthaliti. Quelques années plus tard, la salle est exclusivement dédiée au cinéma. Avec ses 1400 fauteuils, son balcon et ses immenses fresques gréco-romaines peintes par Étienne Doucet, l’Escurial se positionne définitivement comme un cinéma de luxe, fleuron de l’Art-Déco.

Le manque de rentabilité oblige ses propriétaires à le vendre en 1979; il est alors transformé en une boîte de nuit, Le Grand Escurial, qui a illuminé les fêtes nocturnes de Nice. Replongez-vous au temps de la splendeur de l’Escurial grâce au blog Cher Nanni.

Photo: collection Salles-cinema.com




2014-02-09T17:37:41+00:00 8 février 2014|

4 Commentaires

  1. Claude Guilhem 4 avril 2015 à 10 h 10 min

    J’ai eu l’occasion avant hier d’entrer dans le magasin de tissus et vêtements divers qui il y a plusieurs décennies a pris la place 39 rue d’Alsace à Toulouse du Royal puis du Cinéac puis du Club et enfin à nouveau du Royal.
    Mais rien ne laisse supposer qu’il y eut là un des plus « chics »cinéma de Toulouse !
    Quelqu’un s’en souvient il ?
    J’aurais dû mettre en photo cette salle, quand, à la demande du site, j’ai évoqué mes « Souvenirs d’un cinéphile toulousain ».

  2. Muia 31 mars 2015 à 17 h 53 min

    Vu mon premier film « La Tunique » en CinémaScope! C’était une salle magnifique!

  3. Chris de Nice 4 mars 2015 à 0 h 56 min

    Je ne me considère pas d’un « certain âge » et pourtant les regrets infinis sont bien là. Je me souviens parfaitement de la séance qui m’a permis de découvrir « Bernard et Bianca » en 1976 dans cette salle magnifique. Les fauteuils étaient très serrés (d’où les 1400 fauteuils d’origine, on n’en mettrait guère que 500 ou 600 aujourd’hui j’imagine) et les strapontins nombreux. Les couloirs étaient de toute beauté. Nostalgie tout comme pour le « Forum » de la Promenade des Anglais, salle que je fréquentais aussi avant qu’elle ne se transforme en cafétéria Casino puis en discothèque (la plus belle de la Côte d’Azur (le « High » actuellement, 2015). La structure de la salle du Forum n’est presque pas touchée. Je n’ai pas eu le courage de rentrer dans le récent supermarché Casino qui a remplacé le Grand Escurial.

  4. Claude Guilhem 28 février 2014 à 18 h 21 min

    Il est vraiment triste que l’Escurial ne fut pas classé à temps. Il serait toujours là, dans sa splendeur, comme le Grand REX à Paris, sauvé par le Ministère de la Culture de Jack Lang.
    Merci au blog Cher Nanni, qui permet à  » la plus belle salle de la Côte d’Azur « de ne pas sombrer tout à fait dans l’oubli. C’est un vrai dossier souvenir.
    Je comprends les regrets et la nostalgie des niçois….disons « d’un certain âge » !

Laisser un commentaire