Dossier: Fermeture pour travaux au Gaumont Alésia.

/Dossier: Fermeture pour travaux au Gaumont Alésia.

Dossier: Fermeture pour travaux au Gaumont Alésia.

Après l’article récemment paru sur la reconstruction du cinéma Gaumont Convention (Paris 15ème) et la rénovation du Gaumont Gobelins (Paris 13ème), Salles-cinema.com vous propose un point complet sur le projet de rénovation du grand cinéma du carrefour Alésia, le Gaumont Alésia.

1921-1973: Un cinéma de quartier à salle unique:

Situé sur l’avenue du Général-Leclerc dans le sud de Paris (14ème arrondissement), le Gaumont Alésia est bientôt centenaire: son édification date de 1921. Le Montrouge-Palace comme il se nomme alors est une vaste salle unique avec balcons et loges qui atteint une capacité de quelques 2800 fauteuils sous une immense voûte de béton en arc de cercle (encore visible dans la grande salle du haut).

La « société à la marguerite » rachète en 1930 le bâtiment construit en béton armé et va ne cesser de le transformer les décennies suivantes: dès 1951, le cinéma est totalement restructuré: Gaumont inaugure son Montrouge-Palace avec une belle façade en arcade et une nouvelle dont le balcon est conservé mais qui voit sa capacité réduite à 2000 fauteuils.

1973-1986: La salle du Gaumont divisée en quatre puis en huit.

La vogue des multisalles bat son plein dans les années 1970: le Gaumont-Sud – c’est alors son nouveau nom – voit en 1973 sa belle salle morcelée en quatre salles de 897 fauteuils pour la plus grande, 393, 297 et 121 fauteuils pour les autres. En 1986, une nouvelle restructuration le fait passer de quatre à sept salle de 95 à 428 places, son actuelle capacité avant ces nouveaux travaux. On se souvient dans les années 1980-1990 de sa belle façade bleue peinte de milles étoiles et arborant un clap géant qui annonçait les grandes sorties.

Ci-dessus: la façade du Gaumont Alésia, la semaine de fermeture avant les travaux en 2014.

Travaux du cinéma Gaumont Alésia à Paris

Ci-dessus: la façade décharnée du Gaumont Alésia début 2015.

Cinéma Gaumont Alésia en travaux

Cinéma Gaumont Alésia en travaux

Cinéma Gaumont Alésia en travaux

Cinéma Gaumont Alésia en travaux

Ci-dessus: la structure de béton en arche du Gaumont Alésia en mars 2015.

La dernière rénovation du Gaumont Alésia est assez récente puisque c’est en 2004 que le nouveau cinéma ouvre avec une décoration intérieure signée Christian Lacroix, alors missionné de rafraîchir un grand nombre de cinémas du circuit. La façade garde son bel arc mais fait preuve de davantage de sobriété avec sa lumineuse couleur blanche. Les sept salles du cinéma atteignent alors 1435 fauteuils, deux salles étant accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Le futur Gaumont Alésia repensé:

C’est après la dernière séance du 2 juillet 2014 que le Gaumont Alésia entame sa nouvelle rénovation pour une durée de presque deux ans. Le temps, pour le cinéma du groupe Gaumont-Pathé, de revoir de fond en comble son cinéma, de lui adjoindre une salle supplémentaire et d’imaginer, comme pour le futur Gaumont Convention ou le récent Pathé Beaugrenelle, une nouvelle génération de cinémas de centre-ville. Le groupe s’est en effet lancé dans une grande vague de rénovation et de modernisation de ses cinémas urbains, souvent implantés dans des quartiers stratégiques. Une nouvelle image plus dynamique et une montée en gamme tant au niveau des salles (confort et technologie) que des halls d’accueil (lumineux et aérés) seront seront les maîtres mots des cinémas.

Le projet de restructuration du cinéma, d’un coût de 13 millions d’euros, a été confié à l’architecte Manuelle Gautrand qui s’est illustrée à Paris en imaginant le Showroom Citroën sur l’avenue des Champs-Elysées, le grand magasin des Galeries Lafayette à Metz et en rénovant le théâtre de la Gaité Lyrique.

Le futur Gaumont Alésia va passer de sept actuellement à huit salles dont la volumétrie sera visible tant depuis l’intérieur du bâtiment que depuis l’extérieur. Le projet prévoit une réorganisation intérieure des salles ainsi que la création d’un sous-sol qui abritera deux salles. Emboîtées les unes à côté des autres, elles seront en gradins eux-mêmes visibles à l’extérieur des salles ce qui constituera de vastes plafonds en escalier. La capacité totale de fauteuils reste cependant quasi inchangée ce qui laisse imaginer un confort optimisé au niveau des espaces entre les sièges par exemple.

La nouvelle façade de 500 m2, largement vitrée et au relief plissé, deviendra un véritable support de communication sur l’avenue du Général-Leclerc: la partie centrale sera recouverte d’un grand rideau de LED permettant de présenter des images ou des extraits de film. Une marquise en débord de 3 mètres environs sur le trottoir sera créée.

Une nouvelle façade sera également mise en valeur sur la rue d’Alésia qui servait aux portes de sortie du cinéma. Elle deviendra un nouvel accès au cinéma et sa façade reprendra l’esprit de celle de l’accès principal sur l’avenue du Général-Leclerc.

Pendant les travaux, le Gaumont Mistral sur le côté pair de l’avenue du Général-Leclerc, presque en face de l’Alésia, accueillera les spectateurs. Ce cinéma de cinq salles, acquis en 2009 par Gaumont au réseau indépendant Rytmann, doit également subir une rénovation complète dans le même esprit que le Gaumont.

En bref:

1921: Édification du Montrouge-Palace, salle unique de 2800 fauteuils.
1930: Rachat par Gaumont.
1951: Rénovation du cinéma, le nombre de fauteuils est réduit à 2000.
1973: La salle unique est divisée en 4 salles. Le multisalles restructuré est baptisé Gaumont Sud.
1986: Inauguration du nouveau Gaumont Alésia avec un ajout de 3 salles supplémentaires.
2004: Rafraîchissements de la façade. Décoration des salles et du hall signée Christian Lacroix.
2014: Fermeture du cinéma. Restructuration complète du cinéma, création de 8 salles.
2016: Ouverture du nouveau Gaumont Alésia.

Sur le même thème:

Réouverture du Gaumont Alésia, fermeture du Mistral.

Les photos du Gaumont Alésia avant les travaux.

La rénovation du cinéma Gaumont Convention.

La rénovation du cinéma Gaumont Gobelins.

Les projets de rénovations et d’ouvertures de cinémas en France

Toutes les actualités des cinémas.

Le cinéma Gaumont Alésia en travaux

Ci-dessus: les arches de béton ont été détruites. La structure du nouveau cinéma apparaît. Photo en décembre 2015.

Nouveau cinéma Gaumont Alésia

Nouvelle façade en LED du cinéma Gaumont Alésia

Ci-dessus: vue de la façade du Gaumont Alésia après les travaux. 

Ci-dessus: vue de coupe du Gaumont Alésia après les travaux de restructuration. Photo: KDSL.

> Toutes les actualités des cinémas.

2016-07-26T08:22:34+00:00 27 juin 2014|

23 Commentaires

  1. idf 14 juillet 2016 à 12 h 16 min

    Comme toujours le français n’aime pas le changement et commence par râler. J’aime le projet qui va égayer cette place tristounette. L’amiante merci bien, il était temps de faire quelque chose. Dans le quaritier je n’allais pas trop dans ce cinêma le trouvant moche et dépassé. J’attendais le nouveau avec avec impatiente.
    Pour completer le message sur la pyramide du louvre, il en a été de même pour la tour Eiffel. A present vous parlez de Paris aux étrangers, ils vous disent tour Eiffel.
    Un peu de modernisme ne fait pas de mal et va trés bien avec l’ancien, surtout le verre.
    Merci Gaumont

  2. Davidian 1 février 2016 à 14 h 41 min

    Je trouve dommage qu’ils aient détruit les arches de béton, elle faisaient la spécificité de ce cinéma!
    Quand au Gaumont Alesia, avec sa superbe salle Gaumont-Rama (ou on pouvait voir les arches de part et d’autre de l’écran), il a été détruit car elle était bourrée d’amiante, alors qu’il a été construit, je crois en 86!

    Quel gâchis.

    Ceci dit la salle Gaumont Rama était le seule qui était bien, les autres étaient totalement quelconques…

  3. seb 25 janvier 2016 à 12 h 14 min

    Nouveau ciné ! Nouvelles salles ! Nouveau son ! C’est bien là l’essentiel ! Point barre. Merci Gaumont ! Vois allez faire un nouveau voisin heureux. En d’autres temps les pyramides du Louvre avaient fait l’objet d’une avalanche de critique. Et aujourdhui on trouve ça génial -;)

  4. Alexandre HITTI 10 décembre 2015 à 16 h 20 min

    Je regrette que dans ce nouveau projet, on n’ai rien conservé de l’architecture emblématique de ce cinéma, notamment les arcades. Mais bon, le diktat des normes aura toujours raison.

  5. […] > Les travaux du cinéma Gaumont Alésia. […]

  6. Eole 31 juillet 2015 à 0 h 45 min

    On avait déjà un McDo, un Starbucks, un Burger King à Alésia. On aura bientôt un Times Square avec the new Gaumont. Le rêve. Mais Alésia, n’est-ce pas le nom d’un défaite?

  7. Mizrachi 13 juin 2015 à 14 h 21 min

    Quelques pas de mon quartier, j’espère que la façade de l’ancien cinéma Montrouge Palace sera lumineuse et animée en éclairage LED comme dans Time square à Broadway New York et que sa belle façade succédera à celle du Gaumont Palace de place de Clichy merveilleux.Ce qui me remettra dans le souvenir d’âge d’or Parisien….
    Ainsi émerveillera-t-elle avec du rythme harmonieux, mes yeux vifs à cause de ma surdité totale de naissance comme dans les rêves du 7ème art cinématographique.

  8. Hervé 25 mai 2015 à 9 h 13 min

    Personnellement, j’adore le concept.
    J’espère que le cinéma incorporera les toutes dernières technologies de projection (numérique 2D/3D et 2K/4K, son 7.1 et Dolby Atmos)
    Je regrette qu’il n’y ait pas de place pour y mettre un écran IMAX.

  9. Ludo 21 mai 2015 à 11 h 18 min

    Mouais… C’est moche, mais c’est dans la lignée de ce qui se fait à Paris, moderne et froid. On ne voit même plus l’arrondi des arcades, alors pourquoi les conserver? Ou comment faire du moche avec du vieux…

  10. Cyrille 2 avril 2015 à 7 h 00 min

    Et bien moi qui suit un amoureux de Paris, je trouve qu’au contraire c’est cette ville qui est triste, grise et sale.
    Une nouvelle salle moderne, dans l’air du temps, ça va rajeunir ce quartier.
    Et puis nous sommes en 2015, même si je suis un amoureux de la pierre, quand celle-ci n’est pas entretenue cela devient laid.
    Alors je dis : rénovez Paris et détruisez tous ces immeubles vieux et mal entretenus!

  11. Martin 29 mars 2015 à 17 h 41 min

    Le nouveau Gaumont Alésia ne sera plus un cinéma mais bien plutôt, comme on le voit, une façade de smartphone ou une galerie marchande moderne. Où est passé le Cinéma?
    Il est condamné à être comme le les films américains : laid, artificiel, prétentieux, sans âme, au niveau zéro intellectuellement et artistiquement…

  12. Eole 12 mars 2015 à 0 h 22 min

    Si vous ne supportez pas la critique, ne demandez pas de commentaires!

  13. Eole 12 mars 2015 à 0 h 16 min

    Devant ce luxe tapageur, vive le St Germain des prés!
    Message déjà envoyé mais … supprimé. Merci la censure!

  14. Alesiaddict 8 mars 2015 à 22 h 47 min

    Bon arrêtez de vous plaindre, les petits vont enfin voir avec les salles en gradin et moi j’adore la place d’Alésia, elle n’est pas triste du tout, c’est peut-être dans vos têtes !!! (:
    Effectivement, Gaumont devait en premier refaire le Cinéma Mistral mais ils n’ont pas eu le permis !!! Bon on verra le résultat !! Bon ok j’adorai la grande salle, mais les autres !!!!
    Un cinéma moderne, à la pointe de la technologie, qui gagne en confort !!! Il y a pire !!!
    Vive Alésia !!!!

  15. Eole 3 mars 2015 à 21 h 55 min

    Devant ce luxe tapageur, Vive le St Germain des Prés!

  16. Laurence 20 février 2015 à 16 h 54 min

    On croirait un aéroport, le 14ème c’est pas La Défense. L’ambiance ciné de quartier, terminé.

  17. Arnaud 20 février 2015 à 13 h 36 min

    Bravo, Super Mamie, votre réaction est bien positive. C’est vrai qu’on râle trop… 🙂
    De plus le cinéma était, parait-il délabré: le système d’aération de la « GaumontRama » soufflait de l’amiante!!… pour une salle construite en 1986, c’est un comble!…
    Et oui, gardez ces arches!

  18. Renée Cunat 18 février 2015 à 22 h 53 min

    surtout gardez les arches elles sont sublimes. R. Cunat

  19. Super Mamie 18 février 2015 à 11 h 01 min

    J’ai 85 ans et j’habite ce quartier depuis ma naissance. C’est super d’avoir enfin un cinéma super moderne qui éclairera enfin ce carrefour très très triste !!!! Merci aux rénovateurs.

  20. Arnaud 16 février 2015 à 13 h 56 min

    Cette façade est abominable (mauvais goût, m’as-tu vu…) et met en avant l’architecte et non le cinéma. Quand à l’architecte, oui, ok il utilise du verre, on a compris. Je garde précieusement ma carte UGC, eux au moins respectent le cinéma et les cinéphiles, pas les architectes…

  21. Clément 15 février 2015 à 17 h 12 min

    Comme toujours, ce sont les râleurs qui s’agitent bruyamment ! Je suis pour ma part heureux de constater que la société Gaumont a choisi un projet ambitieux avec un architecte reconnu. Cette façade donnera un peu d’air à la Place d’Alesia qui est pour l’heure bien triste. Vous comptez au moins un soutien dans le quartier !

  22. Arnaud 15 février 2015 à 13 h 06 min

    Je trouve ce projet affligeant. Les salles vont ressembler aux autres salles, alors que la grande salle du Gaumont Alesia était superbe avec son plafond bleu et ses planètes.

    Je constate que Gaumont est passé maitre dans les entreprises de destruction (Le Kinopanorama, le Grand Ecran…) et continue avec le Gaumont Alesia alors qu’il avait été rénové en 2004 !

    En plus, vont-ils conserver les arches d’origine, apparemment toujours présentes?

    Gaumont est nul.

    Prenez la carte UGC !!

  23. Laureline 25 juillet 2014 à 14 h 06 min

    Pourquoi nous avoir privé de tous ces cinémas aussi longtemps en même temps? Pour ma part je fréquente le Gaumont Alésia. Cela aurait été plus judicieux de rénover en premier le petit et très inconfortable Mistral pour nous donner une alternative de qualité AVANT de s’attaquer au grand Gaumont Alésia. Quelle incohérence ! Condamnée donc à arrêter mon abonnement le Pass que j’ai depuis 15 ans, faute de cinéma convenable de proximité à fréquenter dans mon quartier. Très fâchée. (ne me parlez pas du Montparnasse, ça me coûte 2 tickets de métro plus 15 mn de transport qui entament toute ma spontanéité cinématographique)

Laisser un commentaire