Cinéma Gaumont Alésia à Paris

/Cinéma Gaumont Alésia à Paris

Cinéma Gaumont Alésia à Paris

Nouveau Gaumont Alésia

Adresse: 73 avenue du Général Leclerc à Paris (14ème arrondissement)
Nombre de salles: 8
Création: 1921
Anciennement: Montrouge-Palace, Gaumont Sud.

Rouvert le 20 juillet 2016, après deux années de travaux, le grand cinéma du sud de Paris a fait peau neuve: le bâtiment a été totalement détruit pour être reconstruit et repensé. Sa capacité est passé de sept à huit salles pour un total de plus de 1300 fauteuils.

La façade semi-ovoïdale en béton, datant des années 1930, a laissé la place à une nouvelle structure faite de panneaux de verre et d’écrans LED. Parmi les huit salles, toutes équipées en son numérique 7.1, la salle 8 est équipée en son Dolby Atmos.

Édifié dans les années 1920, le cinéma s’appelle alors le Montrouge-Palace et possède une salle unique de 2800 fauteuils sous une immense voûte de béton en arc-de-cercle, mise à jour lors des travaux de destruction du cinéma.

Gaumont rachète la salle dans les années 1930 et la transforme en 1951: l’ancienne façade semi-ovoïdale de béton date de cette époque. En 1973, alors que la salle du Montrouge-Palace est divisée en trois salles, la société à la marguerite le renomme Gaumont-Sud. Le cinéma devient un multisalles de sept salles en 1986 et subit en 1994 une dernière phase de grands travaux de rénovation.

Situé quasiment face au cinéma Mistral, un ancien complexe du réseau Rytmann racheté par Les Cinémas Gaumont-Pathé en 2009 et aujourd’hui fermé, le Gaumont Alésia se veut un grand complexe populaire à la pointe de la technologie

Voir l’article: réouverture du Gaumont Alésia, fermeture du Mistral.

Voir l’article: les travaux de rénovation du Gaumont Alésia.

Ci-dessus: la façade du Gaumont Alésia avant sa destruction et reconstruction.

Nouvelle façade en LED du cinéma Gaumont Alésia

Ci-dessus: la nouvelle façade faîte de panneaux de verre et d’écran LED du Gaumont Alésia.

2016-07-26T08:18:27+00:00 15 août 2009|

3 Commentaires

  1. Charles 20 février 2017 à 17 h 27 min

    Bâtiment à mon avis complètement raté, froid, sans âme.

    Une teinte de façade excessivement sombre, proche de celle de la Tour Montparnasse (c’est dire !), et un écran publicitaire aux dimensions obscènes, qui d’ailleurs ne marche pas bien.

    Rien de charmant, de chaleureux, d’inventif, rien d’autre qu’une construction en verre dépourvue d’originalité et de fantaisie.

    Etonnant que les ABF aient pu donner leur accord à cette monstruosité de verre et d’acier, qui s’insère très mal dans la perspective.

    Et que dire des arbres arrachés pour que l’écran soit plus visible…

    Le ratage est total, à 15 euros la place.

    #gaumont #alesia #paris14

  2. eric 26 septembre 2016 à 21 h 55 min

    Quelle horreur!

  3. […] La façade de verre laisse apercevoir les couloirs et les escalators qui mènent aux neuf salles réparties sur quatre niveaux. Le vaste hall du cinéma présente un espace de restauration impressionnant. Un espace cocktail est également créé eu premier étage. Cette lumineuse et innovante réalisation est orchestrée par l’architecte Jean-Pierre Buffi. La place de la Convention retrouve ainsi son cinéma à faire pâlir les multiplexes souvent sans charme. On attend avec impatience, après la réouverture des Fauvettes (ancien Gaumont Gobelins), l’inauguration du nouveau cinéma Gaumont Alésia. […]

Laisser un commentaire