Carnet du jour: Jean-Pierre Mocky rachète l’Action Christine

/Carnet du jour: Jean-Pierre Mocky rachète l’Action Christine

Carnet du jour: Jean-Pierre Mocky rachète l’Action Christine

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jean-Pierre Mocky suit les traces de ses illustres prédécesseurs – réalisateurs et producteurs – qui « s’offraient » une salle de cinéma pour mieux diffuser leurs œuvres.

Le réalisateur et acteur Max Linder avait ouvert au début du siècle dernier son Ciné Max Linder (aujourd’hui Max Linder Panorama) sur les grands boulevards parisiens. Ce fut le cas également de Jacques Tati de racheter l’Arlequin de la rue de Rennes à Paris en 1962, puis de Claude Lelouch d’ouvrir son Ciné-Théâtre 13 de la Butte-Montmartre, de la société Why-Not Productions de racheter le mythique Cinéma du Panthéon, de la société Haut et Court d’acquérir en 2009 le Nouvel Odéon, de Carlotta Films d’inaugurer son Nouveau Latina

Après le Brady, depuis revendu, et l’ancien Action de la rue des Ecoles dont il est toujours propriétaire, renommé le Desperado, le dernier anar du cinéma français va devenir le nouveau maître des lieux en novembre 2014 d’un cinéma de deux salles de 155 et 90 fauteuils du Quartier Latin: l’Action Christine dans le quartier Odéon.


2014-10-09T22:38:32+00:00 18 septembre 2014|

2 Commentaires

  1. Simon 7 novembre 2015 à 12 h 09 min

    Bonjour, je cherche à joindre J.P Mocky pour lui demander si il voudrait réaliser trois petits films publicitaires pour lancer mon dernier titre « Les chemins de Sainte-Croix » pourrait l’intéresser. Scénarios très courts et décalés que je me propose de lui soumettre si il le souhaite.Des spots qui ne dureront qu’ une vingtaine de secondes. Voilà en deux mots. Si il le souhaite il peut me contacter au 0620232890 ou sur mon adresse Mail annemarie.simon@akeonet.com

    Dominique Simon
    Entre autre déjà publié  » Les carnets d’Alexandra 1907-1908″
    Livre de poche Fayard Club du livre Lucman Porto Editora Les cinq sens etc…

  2. Fidelio 2 janvier 2015 à 14 h 50 min

    Quelle tristesse. Le dernier cinéma où l’on pouvait voir en abondance les vieux westerns, les comédies romantiques, les films noirs, Hitchcock etc. toute la richesse des années 40 et 50. Déjà Mocky avait diminué cette manne de moitié avec son rachat de l’Action Ecoles et maintenant il la réduit à zéro.

Laisser un commentaire