Ancien cinéma Monte-Carlo à Paris

/Ancien cinéma Monte-Carlo à Paris

Ancien cinéma Monte-Carlo à Paris

Adresse: 52, avenue des Champs-Élysées à Paris (8ème arrondissement)
Nombre de salles: 1

Le Monte-Carlo faisait partie de ces nombreux cinémas à salle unique de l’avenue des Champs-Elysées qui, faute de rentabilité face aux multisalles et à cause de l’augmentation exorbitante des loyers, ont toutes disparues. On pense au Cinéma des Champs-Elysées (au N° 118 – 500 fauteuils rattachée à l’UGC Normandie), à l’Elysées-Cinéma (au N° 65 – 528 fauteuils), au Gaumont Champs-Elysées (au N°66 – 500 fauteuils), au Lord-Byron (au N° 122 – 365 fauteuils), au Mercury (au N° 122 – 365 fauteuils), au Publicis-Matignon (au Rond-Point – 300 fauteuils), au Triomphe (au N°92 – 500 fauteuils).

Le cinéma Monte-Carlo comptait 298 fauteuils (360 fauteuils en 1976) et occupait une partie du rez-de-chaussée et du sous-sol du monumental immeuble, édifié entre 1929 et 1931 par André-Louis Arfvidson, au 52/60 avenue des Champs-Elysées. Le célèbre bâtiment Art-Déco abritait le siège parisien de la First National City Bank puis, à partir de 1988, le magasin Virgin Megastore, fermé en 2013.

Ouverte dans les année 1950, la salle du Monte-Carlo a définitivement fermé ses portes au milieu des années 1980.

 

Ci-dessus: la façade du cinéma Monte-Carlo sur les Champs-Elysées avec à l’affiche « Pages galantes de Boccace » (1953) , un film d’Hugo Fregonese  avec Joan Fontaine et Louis Jourdan. Photos: collection particulière.

Sur le même thème:

Dossier: les Champs-Elysées et les salles de cinéma.

2017-08-09T18:45:59+00:00 27 avril 2014|

4 Commentaires

  1. Philippe Chomand 13 septembre 2017 à 19 h 55 min

    J’y avais vu Dr. Folamour. On voit sa façade dans « A bout de souffle ». Souvenirs, souvenirs …

  2. Gerard Duquennoy 2 juillet 2016 à 13 h 07 min

    Bonjour. Je ne suis allé qu’une seule fois au « Monte Carlo ». C’était lors d’un week-end à Paris, en Juin 1972.
    Cette salle programmait en exclusivité un film bouleversant que j’ai beaucoup aimé « Pic et Pic et Colegram », de Rachel Weinberg.
    46 ans après, je revois encore le beau temps du dehors, la modeste entrée du cinéma, et la sympathique salle du sous-sol. Le fait que les fauteuils étaient moins confortables que ceux d’autres salles, n’avait aucune importance, puisque l’on s’y sentait bien.
    Je conserve donc un bon souvenir du « Monte Carlo » qui est toujours resté dans ma mémoire.
    Bien cordialement

  3. LOUIS LAURENT 11 juin 2016 à 12 h 23 min

    J’en ai dépensé des sous dans ce cinéma et le dernier film vu dans cette salle est Mary Poppins en septembre 1965 que je suis allé voir plusieurs fois… J’aimais cette salle pas trop grande avec des fauteuils de bonne qualité. Quel dommage que ces « petits cinémas » ont disparu, on y était bien!

  4. Michel Portier 13 février 2016 à 14 h 44 min

    Bonjour, Je suis allé dans ce cinéma que vers la fin de son existence avec la programmation en exclusivité de « Tess » (1979) réalisé par Roman Polanski.
    Mais j’ai peut-être un souvenir plus lointain avec cette salle avec la reprise vers le milieu des années 60 de « Blanche Neige et les sept nains »…

    Je crois me souvenir que cette salle d’une capacité très moyenne ne possédait qu’un orchestre. La salle étant située en sous-sol. Un peu comme le « Lord Byron » situé du même côté sur les Champs-Élysées (mais bien plus haut), le « Monte Carlo » ne faisait pas partie des salles prestiges de la célèbre avenue. Le cinéma paraissait un peu daté même si il était très propre.
    Cinématographiquement votre

Laisser un commentaire