Depuis 2017, l’éditeur Coin de Mire Cinéma gâte les amoureux du cinéma français en sortant, dans de superbes éditions restaurées, des films pour certains connus et installés dans le patrimoine cinématographique national, pour d’autres à découvrir. Les prestigieux coffrets DVD & Blu-ray intègrent tout ce qui faisait le bonheur d’une séance de cinéma d’un certain âge d’or de l’exploitation avec des films sortis entre 1950 et 1980.

Pour s’immerger dans ce qu’étaient les salles obscures de cette époque faste, les supports proposent, avant « le grand film », de revoir le « journal des actualités » et les « réclames » de l’époque avant de visionner le « prochain spectacle de votre salle » – une bande-annonce elle aussi restaurée. Bref, un temps que les moins de 20 ans peuvent désormais connaître grâce au travail minutieux effectué par les éditions Coin de Mire Cinéma!

C’est une véritable remontée dans le temps – mais bénéficiant des technologies d’aujourd’hui – qui est proposée aux amateurs de cinéma et aux nostalgiques d’une certaine époque qui revient au goût du jour sous le joli sobriquet « vintage ». Restaurés en haute définition, les films de la désormais fameuse « Collection La Séance » sortent en boîtiers cartonnés incluant les DVD & Blu-ray munis d’un livret de 24 pages intégrant les archives du film, la reproduction de dix photos d’exploitations sur papier glacé (format 120 x 150 mm) ainsi que la reproduction de l’affiche originale du film (format 215 x 290 mm). Les supports vidéo proposent de se replonger dans une séance de cinéma complète: avant chaque film, les actualités d’époque, les réclames publicitaires et un film annonce. Ambiance rétro assurée!

Depuis le 4 septembre 2020, six nouveaux titres sortent en édition Prestige et enrichissent la trentaine de titres déjà sortis dans la « Collection La Séance »:

  • Maigret tend un piège (1958) de Jean Delannoy.
  • Maigret et l’affaire Saint-Fiacre (1959) de Jean Delannoy.
  • Maigret voit rouge (1963) de Gilles Grangier.
  • Maxime (1958) de Henri Verneuil.
  • Le Diable et les 10 commandements (1962) de Julien Duvivier.
  • Les Évadés (1955) de Jean-Paul Le Chanois.

Replongeons-nous dans cet univers noir et blanc où le cinéma français sortait un grand nombre d’œuvres à la fois populaires et exigeantes.

Maigret tend un piège (1958) de Jean Delannoy.

Maigret tend un piège de Jean Delannoy

Ci-dessus: le nouveau coffret DVD / Blu-ray incluant le livret et le matériel publicitaire de l’époque.

Maigret tend un piège de Jean Delannoy

Ci-dessus: Maigret pensif à la recherche du tueur de femmes du Marais.

Maigret tend un piège de Jean Delannoy

Ci-dessus: pavé de presse lors de la sortie de Maigret tend un piège de Jean Delannoy.

C’est le premier de la série des trois Maigret incarné par Jean Gabin. Outre l’immense talent du comédien presque taillé pour le rôle du célèbre commissaire de la police judiciaire imaginé par Georges Simenon, Annie Girardot – alors âgée de 27 ans – est stupéfiante de vérité dans le rôle d’une femme prête à tout pour son mari, l’excellent Jean Desailly. Un magistral film noir qui se situe dans le Paris des années 1950, plus précisément dans le Marais avec, en outre, de magnifiques plans de nuit sous les arcades de la place des Vosges (la photo est de Louis Page). Les dialogues sont signés Michel Audiard et l’entêtante musique – qui participe à l’atmosphère étouffante du film – est composée par Paul Misraki.

La nouvelle restauration en haute définition de Maigret tend un piège que propose Coin de Mire Cinéma est tout simplement superbe.

La sortie de Maigret tend un piège au cinéma:

Le 29 janvier 1958, Maigret tend un piège sort en première exclusivité à Paris dans les prestigieux cinémas Berlitz sur les Grands boulevards, le Paris sur les Champs-Elysées et le Wepler-Pathé de la place Clichy. Coproduit par Intermondia Films (France) et Jolly Films (Italie), le film de Jean Delannoy enregistre 797.196 entrées à Paris et 3.076.005 en France.

Maigret et l’Affaire Saint-Fiacre (1959) de Jean Delannoy.

Maigret l'affaire Saint-Fiacre de Jean Delannoy

Ci-dessus: le nouveau coffret DVD / Blu-ray incluant le livret et le matériel publicitaire de l’époque.

Maigret l'affaire Saint-Fiacre de Jean Delannoy

Ci-dessus: Maigret (Jean Gabin) et le fils de la comtesse de Saint-Fiacre (Michel Auclair).

Maigret l'affaire Saint-Fiacre de Jean Delannoy

Ci-dessus: pavé de presse lors de la sortie de Maigret est l’Affaire Saint-Fiacre de Jean Delannoy.

Fort du succès du premier Maigret, le duo Gabin-Delannoy récidive un an plus tard en adaptant un épisode de Maigret qui revient sur les lieux de son enfance, le château de Saint-Fiacre, là où travaillait son régisseur de père et dans lequel réside encore l’attachante comtesse (Valentine Tessier). Mais cette dernière a reçu une lettre anonyme lui annonçant sa mort prochaine « le mercredi des Cendres »… Un Maigret nostalgique et puissant où Jean Gabin est entouré notamment des excellents Michel Auclair et Robert Hirsch dont les interprétations en respectivement fils et secrétaire de la Comtesse sont mémorables.

Jean Delannoy fait de nouveau appel à Michel Audiard pour les dialogues mais sollicite cette fois-ci le grand compositeur Jean Prodromidès pour écrire la sombre partition musicale du film. Coin de Mire Cinéma propose pour cette deuxième enquête de Maigret incarné magistralement par Jean Gabin une version restaurée en haute définition.

La sortie de Maigret et l’Affaire Saint-Fiacre au cinéma:

Produit par la France (Filmsonor – Intermondia Films – Cinétel) et l’Italie (Pretoria Films – Titanus), Maigret et l’Affaire Saint-Fiacre sort en première exclusivité le 2 septembre 1959 à Paris dans la même combinaison de salles – la plus prestigieuse à l’époque à Paris – que le précédent Maigret: le Berlitz, le Paris et le Wepler-Pathé. Le film enregistre 632.891 entrées à Paris et 2.868.465 en France.

Maigret voit rouge (1963) de Gilles Grangier.

Maigret voit rouge de Gilles Grangier

Ci-dessus: le nouveau coffret DVD / Blu-ray incluant le livret et le matériel publicitaire de l’époque.

Maigret voit rouge de Gilles Grangier

Ci-dessus: Maigret dans un bar de Pigalle.

Maigret voit rouge de Gilles Grangier

Ci-dessus: pavé de presse lors de la sortie de Maigret voit rouge de Gilles Grangier.

Dernier volet de la série du commissaire Maigret interprété par Jean Gabin, Maigret voit rouge bascule dans le milieu de la pègre du Paris nocturne des années 1960. Le prolifique Gilles Grangier adapte « Maigret, Lognon et les gangsters » et inculque un souffle très sixties dans ce polar où la P.J. se confronte au F.B.I.! La belle Françoise Fabian – 30 ans – et le teigneux Michel Constantin – qui joue un truand américain – complètent le casting du film de Gilles Grangier dont la musique jazzy est signée Michel Legrand et Francis Lemarque. Pour retrouver, dans un beau noir et blanc, l’ambiance des bars américains du quartier de l’Etoile…

Coin de Mire Cinéma propose cette nouvelle restauration du film de Gilles Grangier effectuée en 4K à partir du négatif original.

La sortie de Maigret voit rouge au cinéma:

Maigret voit rouge sort en première exclusivité le 18 septembre 1963 à Paris dans les cinémas – aujourd’hui disparus – Colisée des Champs-Elysées et Marivaux des Grands boulevards. Cette coproduction franco-italienne Les Films Copernic et Titanus enregistre 438.667 entrées à Paris et 2.043.675 en France.

Maxime (1958) de Henri Verneuil.

Maxime d'Henri Verneuil

Ci-dessus: le nouveau coffret DVD / Blu-ray incluant le livret et le matériel publicitaire de l’époque.

Maxime d'Henri Verneuil

Ci-dessus: Michèle Morgan entourée de Charles Boyer et de Félix Marten.

Maxime d'Henri Verneuil

Ci-dessus: pavé de presse lors de la sortie de Maxime de Henri Verneuil.

Dans le Paris de la fin de la Belle époque, juste avant le premier conflit mondial, les aventures du fringuant Maxime (Charles Boyer), un séducteur sans le sou au service d’un homme d’affaire. Maxime, chargé de rencontrer pour ce dernier Jacqueline Monneron (Michèle Morgan) s’éprend de la belle… Une comédie romantique dialoguée par Henri Jeanson avec, entre autres, l’inoubliable Arletty dans le rôle de l’ancienne maîtresse du héros grisonnant. L’édition proposée par Coin de Mire Cinéma de ce film peu connu du grand public est restaurée en haute définition 4K.

La sortie de Maxime au cinéma:

Maxime sort en première exclusivité le 26 novembre 1958 à Paris dans les cinémas Gaumont-Palace, Madeleine, Richelieu et Biarritz. Le film produit par Cocinor et Les Films Raoul Ploquin enregistre 476.165 entrées à Paris et 1.978.792 en France.

Le Diable et les 10 commandements (1962) de Julien Duvivier.

Le Diable et les 10 commandements de Julien Duvivier

Ci-dessus: le nouveau coffret DVD / Blu-ray incluant le livret et le matériel publicitaire de l’époque.

Le Diable et les 10 commandements de Julien Duvivier

Ci-dessus: Danielle Darrieux et Alain Delon.

Le Diable et les 10 commandements de Julien Duvivier

Ci-dessus: pavé de presse lors de la sortie de Le Diable et les 10 commandements de Julien Duvivier.

Présenté dans sa version intégrale inédite, le film à sketches de Julien Duvivier revisite les Commandements et bénéficie d’un casting foisonnant de vedettes des années 1950 et 1960, parmi lesquelles Michel Simon, Micheline Presle, Françoise Arnoul, Charles Aznavour, Lino Ventura, Fernandel, Alain Delon, Danielle Darrieux, Madeleine Robinson, Jean-Claude Brialy, Geroges Wilson, Jean Carmet et Louis de Funès. Un quatuor de dialoguistes reconnus – Michel Audiard, Henri Jeanson, René Barjavel et Pascal Jardin – donnent un piquant bienvenu à ce « Diable et les Dix Commandements » qui passe avec talent de la comédie au drame dans une nouvelle restauration 4K à partir du négatif original.

La sortie de Le Diable et les 10 commandements au cinéma:

Le Diable et les 10 commandements sort en première exclusivité le 14 septembre 1962 à Paris dans les cinémas Marignan-Pathé sur les Champs-Elysées, Berlitz sur les Grands boulevards et une nouvelle salle que Joseph Rytmann vient d’ouvrir quelques mois plus tôt à Montparnasse, le Bretagne. Cette coproduction franco-italienne Filmsonor – Mondex – Procinex et Incei Film enregistre 450.339  entrées à Paris et 1.812.932 en France.

Les Évadés (1955) de Jean-Paul Le Chanois.

Les Évadés, un film de Jean-Paul Le Chanois

Ci-dessus: le nouveau coffret DVD / Blu-ray avec le incluant et le matériel publicitaire de l’époque.

Les Évadés, un film de Jean-Paul Le Chanois

Ci-dessus: François Périer et Pierre Fresnay.

Les Évadés, un film de Jean-Paul Le Chanois

Ci-dessus: pavé de presse lors de la sortie de Les Évadés de Jean-Paul Le Chanois.

En 1943, trois prisonniers de guerre évadés d’un camp allemand situé près de la mer Baltique cherchent à rejoindre la Suède en traversant le nord de l’Allemagne et le Danemark. En adaptant dix ans après l’histoire vécue par Michel André – qui joue son propre rôle à l’écran aux côtés de François Périer et Pierre Fresnay – le cinéaste Jean-Paul Le Chanois met en scène un passionnant road-movie en noir et blanc – et en couleurs pour une fin alternative présente dans l’édition Coin de Mire Cinéma. Le film est couronné par le Grand prix du cinéma français en 1955.

Pour Les Évadés, Coin de Mire Cinéma livre une superbe et nouvelle restauration 4K effectuée à partir du négatif original.

La sortie de Les Évadés au cinéma:

Sorti en première exclusivité le 17 juin 1955 à Paris dans les cinémas Gaumont-Palace, Berlitz et au Paris, le film produit par Cocinor et Les Films Saint-James enregistre 631.606 entrées à Paris et 3.830.332 en France.

Où acheter les coffrets de la « Collection La Séance » des éditions Coin de Mire Cinéma?

Pour vous procurer ces pépites du cinéma français intégrées dans de somptueux coffrets cartonnés DVD & Blu-ray, dont chaque édition numérotée est limitée à 3000 exemplaires, rendez-vous dans les points de vente répertoriés ou directement sur la boutique en ligne de Coin de Mire Cinéma.

Plaisir cinématographique assuré!

Remerciements: M. Thierry Béné.