Gaumont Champs-Elysées Ambassade à Paris

/Gaumont Champs-Elysées Ambassade à Paris

Gaumont Champs-Elysées Ambassade à Paris

Adresse: 50, avenue des Champs-Elysées à Paris (8ème arrondissement)
Nombre de salles: 7
Création: 1959

Emblématique cinéma situé à l’angle de l’avenue des Champs-Elysées et de la rue du Colisée, l’Ambassade possède sept salles dont deux très belles d’une capacité de 440 et 400 fauteuils, en gradins et son digital.

Inauguré en 1959, l’Ambassade-Gaumont, son enseigne d’alors, fait partie des plus prestigieux cinémas de la capitale puisque les grandes avant-premières s’y déroulent avec stars et photographes. On doit la réalisation de l’immeuble qui abrite le cinéma au promoteur immobilier Mario Molho de Almosnino. La façade du cinéma était alors faîte de panneaux de verres qui ont ensuite laisser la place aux grandes affiches du Gaumont.

Dès la construction de l’immeuble en 1959, le rez-de-chaussée était prévu pour abriter une salle de cinéma: c’est la Gaumont qui rachète les murs dès son achèvement et confie l’aménagement du cinéma à l’architecte Georges Peynet. On doit à ce dernier de nombreux aménagements et transformations de salles de cinéma (le Max Linder Panorama en 1957, le Gaumont-Palace rénové à Paris en 1954, celui rénové de Toulouse…)

L’arrière de l’immeuble était le show-room de Mario Molho de Almosnino qui avait également une activité dans la confection et la parfumerie. Le show-room s’appelait alors O’Kennedy et servi notamment de décor de magasin de jouets pour le premier film de Francis Veber « Le Jouet » avec Pierre Richard et Michael Lonsdale dont il a habillé les acteurs. En 1978, le show-room a été  racheté par l’Ambassade en vue de son agrandissement.

Avant cette date, le Gaumont Ambassade a vu la capacité de sa salle unique réduire de 1100 à 777 fauteuils (confirmé en 1976 par le Bellefaye). Le complexe s’agrandit ensuite avec le rachat de la salle de 600 fauteuils du Paramount-Elysées voisin (5 rue du Colisée). Dans les années 1980, le cinéma devient un complexe de six salles de 749, 328, 176, 89, 68 et 83 fauteuils. Une septième salle est créée en 1993.

Récemment rénové, comme le cinéma Gaumont Marignan en face, le Gaumont Ambassade est un fleuron de la Gaumont dédié aux grands films populaires français.

Dernière minute: la fermeture définitive du Gaumont Ambassade est annoncée pour le 31 juillet 2016.

Belmondo à l'affiche du Gaumont Ambassade

Ci-dessus: Le Gaumont Ambassade en 1981 avec cinq salles après le rachat du Paramount Elysées de la rue du Colisée. (Photo: collection particulière)

Salle du cinéma Gaumont Ambassade du les Champs-Elysées

Ci-dessus: La salle 2 du Gaumont Ambassade en 1981 (Photo: collection particulière)

Salle du cinéma Gaumont Ambassade du les Champs-Elysées

Ci-dessus: La salle 3 du Gaumont Ambassade en 1981 (Photo: collection particulière)

Salle du cinéma Gaumont Ambassade du les Champs-Elysées

Ci-dessus: La salle 4 du Gaumont Ambassade en 1981 (Photo: collection particulière)

Plan d'origine du cinéma Gaumont Ambassade à Paris

Ci-dessus: le plan original du cinéma Gaumont Ambassade pour sa construction en 1959.

Ci-dessous: la façade du Gaumont Ambassade en 2012.

Enseigne du cinéma Gaumont Champs-Elysées Ambassade

Ci-dessus: les enseignes Gaumont et la célèbre marguerite.

 

Fermeture du Cinéma Gaumont Ambassade sur les Champs-Elysées

Cinéma Gaumont Ambassade sur les Champs-Elysées

Cinéma Gaumont Ambassade sur les Champs-Elysées

Cinéma Gaumont Ambassade sur les Champs-Elysées

Cinéma Gaumont Ambassade sur les Champs-Elysées

Ci-dessus: série de photos prises au lendemain de la fermeture définitive du Gaumont Ambassade.

2016-09-01T09:15:28+00:00 20 août 2009|

4 Commentaires

  1. Phl 3 août 2016 à 9 h 31 min

    Quelle honte la fermeture de l’Ambassade! Les Champs Elysées deviennent progressivement un grand centre commercial semblable aux duty-free des aéroports.

    Ou est la culture? Ou est la spécificité française?

  2. Jacques Almosnino Emmanuel 29 juillet 2016 à 14 h 07 min

    L’immeuble du 50 avenue des Champs Élysées a été construit par mon Grand-Père Mario Molho de Almosnino. Le cinéma occupait le rez-de-chaussée depuis son achèvement en 1959.

  3. Claude Guilhem 28 juillet 2016 à 10 h 31 min

    Un seul bémol à ces beaux souvenirs: Gaumont s’obstinait à projeter le 70mm 2,20:1 sur l’écran au ratio 35mm cinémascope 2,35:1 ! Donc image large certes, mais tronquée en hauteur; et quand il s’agissait de VO S-T le haut des visages était carrément coupé.

    Il m’avait été répondu que les copies en 70 étaient trop peu nombreuses pour avoir à demeure un jeu d’objectifs adéquat. Un détail quoi, car parait-il personne ne réclamait…

    Mais mon regret le plus vif et amer reste la fermeture du Gaumont Grand écran Italie, une salle à la pointe du progrès dans tous les domaines comme on n’en reverra jamais.

  4. Paul Gosset 7 octobre 2014 à 19 h 38 min

    J’ai eu la chance de travailler chez Gaumont de 1973 a 1979 comme contrôleur a l’époque et j’ai le souvenir de la grande salle unique du Gaumont Ambassade (1000 places) avec son balcon et équipée en 70 m/m pour une projection extra !
    Il y a même eu le procédé SensSurround pour le film « Tremblement de terre » et c’était fabuleux !
    Très bel écran de mur à mur !
    J’ai également travaillé au Gaumont Champs-Elysées au 66 avenue des Champs-Elysées, une salle de 500 places, la plus belle et la mieux équipée a l’époque!
    Que de souvenirs ! La salle a été démolie pour faire un magasin moche !
    Cette époque était géniale !

Laisser un commentaire